la sciatique

La névralgie sciatique est une inflammation du nerf sciatique produisant une vive douleur le long d’un des deux nerfs sciatiques, à l’arrière de chaque jambe. La douleur est ressentie principalement dans la fesse et la cuisse du même côté. Parfois, en cas de forte irritation du nerf, la douleur peut s’étendre jusqu’au pied.

Définition de la Sciatique

La névralgie sciatique est une inflammation du nerf sciatique produisant une vive douleur le long d’un des deux nerfs sciatiques, à l’arrière de chaque jambe. La douleur est ressentie principalement dans la fesse et la cuisse du même côté. Parfois, en cas de forte irritation du nerf, la douleur peut s’étendre jusqu’au pied.

La douleur du nerf sciatique est souvent intermittente. L’inflammation se calme spontanément au bout de quelques jours. Néanmoins, si rien n’est fait pour soulager le nerf, l’inflammation devient de plus en plus fréquente jusqu’à parfois devenir permanente et invalidante.

Plusieurs types de problèmes lombaires sont susceptibles d’être à l’origine de sciatique. Dans la majorité des cas la cause est une hernie discale; mais la sciatique peut aussi être déclenchée par une discopathie ou dégénérescence du disque et par la formation d’ostéophytes ou “becs de perroquet” sur les vertèbres (arthrose) ou encore à cause d’une sténose du canal rachidien ou sténose foraminale.

Causes de la sciatique

La sciatique est un symptôme qui est le résultat d’un problème au niveau des vertèbres lombaires tel que hernie discale, discopathie, arthrose ou sténose. Trouver la cause de la sciatique revient donc à trouver la cause de ces problèmes.

Cependant, il convient de noter que l’inflammation du nerf sciatique n’est pas constante. Cela signifie que, pour une même pression exercée sur le nerf par la hernie ou autre, le nerf peut fonctionner normalement sans douleur ou être enflammé et générer des douleurs. Combattre l’inflammation est donc une manière de dissiper rapidement la douleur du nerf sciatique.

La hernie discale survient lorsque les cellules du disque intervertébral vieillissent, se déssèchent et ne sont plus régénérées et remplacées par des nouvelles cellules. Les tissus périphériques du disque perdent alors la capacité de contenir le noyau du disque qui sort de celui-ci pour former la hernie. Le même processus de vieillissement cellulaire accéléré est à l’origine des sciatiques déclenchées par une discopathie ou une dégénérescence arthrosique.

Les causes principales de ce processus de vieillissement cellulaire sont un apport insuffisant en oxygène, en eau et en nutriments, ainsi qu’une mauvaise évacuation du dioxyde de carbone. Ces fonctions sont normalement accomplies par le système circulatoire et donc par le sang. Même si les disques vertébraux sont avasculaires (non alimentés directement en sang), ils dépendent d’un afflux sanguin suffisant pour leur alimentation en oxygène, nutriments et eau et pour l’évacuation du dioxyde de carbone. Ces échanges sont réalisés avec le sang grâce à un échange capillaire qui a lieu à travers la surface du disque vertébral. Le caractère avasculaire des disques intervertébraux les rendent d’autant plus vulnérables à un afflux sanguin insuffisant.

Les disques vertébraux en bonne santé possèdent une contenance en eau élevée en leur centre, dans le noyau. Un noyau bien hydraté est essentiel aux fonctions du disque. La quantité d’eau dans le disque n’est pas stable et varie sur un cycle de vingt-quatre heures. Il se déssèche progressivement pendant la journée et se recharge en eau au repos, pendant la nuit. Une circulation sanguine suffisante dans le dos est donc essentielle afin de permettre au disque de se recharger en eau (un sang en bonne santé est composé d’eau à 90%). S’il manque d’eau, il se déssèche et se tasse.

Un disque pincé est un disque qui a perdu tout ou partie de ses capacités d’absorption des chocs. La perte de cette propriété accélère d’autant plus son vieillissement. Comme un pneu mal gonflé se détériore plus rapidement, un disque vertébral mal hydraté également.

Au vieillissement et à la déshydratation s’ajoute le facteur des contraintes mécaniques sur le disque. Un disque en bonne santé est capable de supporter des pressions très importantes lorsqu’il est soutenu par une musculature détendue et équilibrée. Cependant, les muscles du dos portent habituellement de nombreuses contractures souvent inconscientes, qui empêchent ceux-ci de réaliser leur rôle. Cela déplace les forces sur le disque vertébral. D’autre part, ces contractures modifient les postures et mouvements naturels du dos. Enfin, ces contractures sont souvent plus prononcées d’un côté que de l’autre, ce qui provoque des déséquilibres dans la pression qui s’exerce sur le disque, menant vers des pincements locaux, des protrusions, des hernies et des discopathies susceptibles de provoquer une sciatique.

Pour en savoir sur le nerf sciatique

Qu'est-ce qu'un nerf ? 

Le système nerveux périphérique est composé de milliards de nerfs qui forment un réseau complexe, reliant chaque partie du corps au système nerveux central. Les nerfs sont responsables de transmettre les impulsions nerveuses en provenance des différentes parties du corps, ou encore de faire parvenir aux membres et aux organes les « instructions » du système nerveux central. Souvent, les nerfs sont présents en paires, donc identiques du côté gauche et du côté droit du corps.

Les sensations corporelles telles que le toucher, la pression et la douleur sont transportées jusqu’au cerveau par les nerfs. Les nerfs exécutent également les commandes en provenance du système nerveux central, comme par exemple cligner des yeux ou retirer sa main d’une source de chaleur. Ils sont donc divisés en trois grandes catégories selon leur fonction principale :

  • Les nerfs sensitifs, qui transportent l’information sensorielle vers le cerveau pour qu’elle soit y soit décodée;
  • Les nerfs moteurs qui contrôlent les mouvements en transportant des impulsions en provenance du cerveau vers un ou plusieurs muscles, qui exécutent les commandes;
  • Les nerfs mixtes, qui remplissent les deux fonctions précédentes. Ils représentent la majorité des nerfs.

Où se trouve le nerf sciatique ? 

Bien que l’on parle souvent du nerf sciatique au singulier, il est présent dans chaque côté du corps. Les deux nerfs sciatiques prennent naissance au bas de la colonne vertébrale, plus précisément près des vertèbres lombo-sacrées. Entre chaque vertèbre se trouve une paire de nerfs qui relie directement la moelle épinière à une région du corps par un nerf principal. Ce nerf principal se divise ensuite en plus petites ramifications qui permettent de couvrir une plus grande région. Les nerfs spinaux, connectés directement à la moelle épinière, ont une racine sensitive et une racine motrice; ils sont donc mixtes.

Cinq paires de nerfs spinaux se combinent pour former le nerf sciatique, qui descend jusqu’au pied en passant par la fesse et le mollet de chaque jambe. Ces nerfs, qui sont les plus longs du corps humains, desservent la région des fesses, des hanches, du pelvis et des jambes. Ils sont reliés directement aux vertèbres L4, L5, S1, S2 et S3, région connue aussi sous le nom de plexus sacral. Comme tous les nerfs, les sciatiques sont formés de longues fibres (axones), enveloppés dans une substance gélatineuse (gaine de myéline) qui facilite la transmission des impulsions nerveuses. Le sciatique est particulier car il est en réalité constitué de deux nerfs enveloppés dans la même gaine. Ces nerfs, soit le nerf tibial (nerf sciatique poplité interne) et le nerf fibulaire commun (nerf sciatique poplité externe), se divisent juste au-dessus du genou; l’un dessert le mollet et l’autre continue jusqu’au pied, où il devient le nerf plantaire. Les atteintes au nerf sciatique poplité externe sont très fréquentes, particulièrement lors d’un accident sportif ou d’un coup au genou.

Le nerf sciatique, par le biais des muscles de la jambe, contrôle tout le mouvement des membres inférieurs à partir de la hanche. Une lésion du nerf sciatique pourrait causer des douleurs importantes, une perte de sensation et même une paralysie des muscles et des articulations desservies par le nerf sciatique. Plus la lésion se trouve près de l’origine du nerf (moelle épinière), plus l’étendue de la paralysie risque d’être importante. Si une seule ramification du nerf sciatique est atteinte, l’étendue des dégâts est généralement moindre. Les problèmes de nerf sciatique sont fréquents et d’origines variées : dégénérescence du nerf, compression du nerf, hernie discale, arthrose, etc. Ces complications peuvent entraîner de la douleur et des difficultés à se mobiliser. Pour cette raison, toute douleur suspecte dans la partie inférieure du corps, particulièrement si présente d’un seul côté, devrait être examinée par un médecin. Une simple compression du nerf sciatique pourrait entraîner une nécrose des muscles avoisinants ou même la « mort » du nerf.

Facteurs de risque

La sciatique touche souvent les personnes atteintes d’arthrose ou de certaines formes d’arthrite, ainsi que les femmes enceintes, à cause du poids du ventre et de l’augmentation de la sécrétion d’hormones. Pratiquer un sport ou avoir un métier obligeant à soulever de lourdes charges, être trop sédentaire ou en surpoids, avoir une mauvaise posture ou des muscles abdominaux trop faibles sont également des facteurs de risque. La sciatique disparaît en général en l’espace de quelques semaines, mais elle a le défaut de réapparaître si rien n’est fait pour la prévenir. Traditionnellement, on traite les sciatiques par le repos, la prise d’antidouleurs et l’application de froid ou de chaleur sur la zone douloureuse. Mais LeMauxDeDos vous propose des solutions naturelles, non invasives et durables . 

Auteur:

Comment soulager la sciatique ?

Les solutions naturelles contre la sciatique

Vous souffrez de sciatique depuis des années ? Vous n’avez pas encore trouvé de solution efficace ? Ne perdez plus de temps ! Optez pour l’une de nos méthodes naturelles éprouvées, comme le tapis + coussin Champ de Fleurs, et renouez avec le bien-être !

Garantie 30 jours
satisfait ou remboursé
Service client
basé en france
400 000 français
utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois
sans frais dès 79€ d'achats