Tout savoir sur le Lumbago

Les douleurs localisées dans le bas du dos sont souvent la conséquence d’une lombalgie ou d’un lumbago. Plusieurs causes peuvent expliquer l’apparition de ces maux, généralement liés aux muscles et aux ligaments situés autour des lombaires. La pratique d’un effort physique intense peut par exemple entraîner le froissement d’un muscle. Dans le cas d’une lombalgie chronique, les douleurs ressenties ont souvent une origine différente. Il peut s’agir d’une dégénérescence d’un disque vertébral, du dysfonctionnement de l’articulation sacro-iliaque, ou de la formation d’une hernie discale. Les douleurs peuvent également être liées au rétrécissement du canal rachidien ou encore à une discopathie dégénérative, qui peut entraîner une arthrose lombaire précoce.
lumbago - infos

Qu’est-ce qu’un lumbago?

Le mot « lumbago », emprunté au latin, signifie littéralement « faiblesse des reins ». Il est donc peu surprenant que ce mot soit aujourd’hui utilisé pour décrire une douleur aiguë dans le bas du dos. Le lumbago peut être d’origine rhumatismale ou musculaire et survient le plus souvent de façon subite.

Comment survient le lumbago?

Généralement, un lumbago survient à la suite d’un mouvement brusque impliquant la région lombaire. Souvent, les personnes souffrent d’un lumbago suite à un effort pour soulever un objet lourd. En effet, lorsque l’on utilise une mauvaise technique pour soulever des objets, il est fréquent de ressentir une douleur fulgurante dans le bas du dos pouvant même aller jusqu’à empêcher de se redresser. Toutefois, le lumbago peut survenir lors d’efforts bénins tels que lacer ses chaussures ou même après plusieurs heures en position assise comme lors d’un long voyage en voiture.

La colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres mobiles séparées par des petits disques de cartilage fibreux au noyau gélatineux. Le rôle de ces disques est de protéger les vertèbres contre le frottement et les chocs ainsi que les déformations et l’érosion qui s’ensuivraient. Toutefois, l’âge et le surmenage des articulations de la colonne abîment ces petits disques protecteurs. Lorsque l’on sollicite une colonne dont les disques intervertébraux sont usés, une douleur peut apparaître. Il arrive aussi que le lumbago soit relié à une entorse des articulations vertébrales.

Découvrez nos solutions
lumbago - tout savoir

Les symptômes du lumbago

Le lumbago cause une douleur dans le bas du dos, pouvant s’étendre des reins jusqu’au pli interfessier. Le lumbago aigu est souvent surnommé « tour de reins » car il donne l’impression de s’être cassé les reins après un faux mouvement. Toutefois, ce surnom est donné à tort car le lumbago n’implique aucunement les reins. En fait, lors d’un lumbago aigu, les muscles du bas du dos se contractent en douloureux spasmes. La douleur peut également être d’origine rhumatismale, c’est-à-dire qu’elle provient des articulations intervertébrales.

Le lumbago est une affection bénigne qui touche la plupart des gens à un moment ou un autre de leur vie. Bien que la douleur soit intense, elle n’est pas proportionnelle à la gravité de la blessure. La douleur peut survenir immédiatement ou elle peut s’intensifier pendant les heures qui suivent le faux mouvement. Elle s’accompagne parfois de raideur ou d’une incapacité de se redresser, surtout si des contractions des muscles sont à l’origine de la douleur. La caractéristique du lumbago est l’absence d’une autre cause pouvant expliquer la douleur. Ainsi, on peut décrire le lumbago comme une lombalgie aiguë aspécifique.

Bien qu’il soit généralement peu grave, le lumbago peut parfois être confondu avec d’autres pathologies comme un tassement des vertèbres lombaires, une infection urinaire ou une tumeur. Si la douleur s’accompagne d’une perte de contrôle des fonctions d’élimination ou d’engourdissements dans les jambes, il s’agit d’une atteinte nerveuse potentiellement grave. Si la douleur s’accompagne de fièvre, il est probable qu’elle soit d’origine infectieuse. Il est donc important de prendre en considération les symptômes associés à une intense douleur lombaire.

Découvrez nos solutions
lumbago - tout savoir

Les types de lumbago

On distingue trois grandes catégories de lumbago:

  • aigu
  • subaigu 
  • chronique.

Qu’est-ce qu’un lumbago aigu?

Le terme « lumbago aigu » réfère à une crise de douleur dans le bas du dos (lombalgie) qui se manifeste de façon vive et aiguë. Contrairement à la lombalgie chronique, le lumbago aigu peut normalement être associé à un mouvement ou un événement quelconque. Parfois surnommé « tour de reins », le lumbago aigu survient à la suite d’un mouvement parfois anodin comme soulever un objet, pelleter de la neige, tourner le haut du corps trop rapidement ou se redresser d’une position avec le dos courbé. On peut le comparer à une entorse de la région lombaire.

La douleur causée par un lumbago aigu est intense et souvent invalidante. Elle s’accompagne parfois d’une sensation désagréable que la région lombaire est coincée, certaines personnes n’arrivent pas à se redresser en position verticale suite à un tour de reins. Les patients aux prises avec un lumbago aigu doivent souvent demeurer alités pendant quelques jours. La douleur se manifeste au niveau des reins mais elle peut irradier dans les jambes et les pieds. Elle survient subitement et donne l’impression de recevoir des coups de poignard dans la région lombaire. Certaines personnes ressentent une douleur en « barre » de part et d’autre de la colonne lombaire.

Le lumbago est tout particulièrement fréquent chez les personnes occupant un emploi de nature physique. Toute personne devant soulever une charge doit prendre des mesures adéquates afin d’éviter de forcer au niveau du dos. Ces techniques sont souvent enseignées dans le cadre de programmes de sécurité au travail afin de réduire l’incidence de lumbago.

Lumbago aigu ou sciatique?

La douleur occasionnée par un lumbago aigu peut rappeler la douleur causée par une irritation du nerf sciatique. Dans le cas d’un lumbago, la douleur provient d’une contraction musculaire sévère dans la région lombaire. En ce qui concerne la sciatique, la douleur est causée par le pincement d’une racine nerveuse au niveau de la colonne vertébrale. Autant la sciatique que le lumbago peuvent irradier dans la jambe. Cependant, lorsque la douleur irradiante est ressentie d’un seul côté ou à travers la fesse, il s’agit plutôt d’une sciatique.

Le lumbago aigu peut également être confondu avec d’autres pathologies comme une pyélonéphrite (infection urinaire ayant remonté jusqu’aux reins), une fracture spontanée ou une tumeur cancéreuse. Il est donc important d’obtenir l’avis d’un médecin avant de procéder à l’automédication afin de soulager sa douleur lombaire.

Est-ce que c’est grave?

Outre la douleur, le lumbago aigu est habituellement inoffensif. La douleur disparaît d’elle-même en quelques semaines et les séquelles sont rares. Le lumbago aigu dure rarement plus d’un mois mais la douleur peut devenir chronique. Pour cette raison, une douleur lombaire qui dure depuis plus de 4 à 6 semaines devrait être examinée par un professionnel de la santé. Un lumbago s’accompagnant d’un engourdissement des membres inférieurs, d’une incontinence fécale ou urinaire ou encore d’une difficulté à déféquer/uriner constitue une urgence médicale. Il ne s’agit pas de symptômes normalement associés à un lumbago aigu et indiquent plutôt une atteinte au niveau des nerfs.

Découvrez nos solutions
Auteur:

Comment soulager la lumbago ?

Les solutions naturelles contre la lumbago

Vous souffrez de lumbago depuis des années ? Vous n’avez pas encore trouvé de solution efficace ? Ne perdez plus de temps ! Optez pour l’une de nos méthodes naturelles éprouvées, comme le Nubax, et renouez avec le bien-être !

Garantie 30 jours
satisfait ou remboursé
Service client
basé en france
400 000 français
utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois
sans frais dès 79€ d'achats