La névralgie d’Arnold : définition et symptômes

Vous ressentez une douleur très vive au niveau du cou ? Celle-ci s’accompagne souvent d’une sensation de brûlures ou de décharges électriques ? Sans le savoir, vous souffrez peut être d’une névralgie d’Arnold. Décryptage de cette pathologie continue ou ponctuelle.
 La névralgie d'Arnold - infos

Le nerf d’Arnold : définition

Avant tout, il convient de définir ce que l’on entend par « nerf d’Arnold ». Ce nerf, également nommé nerf grand occipital, est situé à la base du crâne juste au niveau de la naissance de la colonne vertébrale. Volumineux, il est formé par la branche postérieure de la deuxième racine cervicale.
Il est qualifié de nerf moteur car il permet aux muscles du cou de réaliser des mouvements. Le nerf d’Arnold est également sensitif : grâce à celui-ci, on peut par exemple ressentir des sensations localisées au niveau du cuir chevelu. On dit alors que le nerf d’Arnold est mixte.

 La névralgie d'Arnold - tout savoir

Comment se manifeste la névralgie d’Arnold ?

Les symptômes de la névralgie d’Arnold sont multiples. Toutefois, la principale manifestation de cette pathologie est une douleur intense et unilatérale. Les personnes qui souffrent d’une névralgie d’Arnold comparent souvent ce mal à une brûlure ou à une décharge électrique soudaine. Si la névralgie d’Arnold se manifeste le plus souvent de façon aiguë, il n’en reste pas moins que la douleur peut également s’avérer chronique et moins spectaculaire.

Cette pathologie s’étend de l’arrière de la nuque jusqu’au sommet du crâne. Il est également fréquent de ressentir des irradiations de la douleur en arrière de l’œil. Ce type de névralgie entraîne parfois une sensibilité accrue au niveau du cuir chevelu. La pathologie pouvant se déclarer sous la forme de maux de tête, elle peut être confondue avec la migraine ou la céphalée de tension.
Lorsque les symptômes se font de plus en plus intenses, la névralgie d’Arnold entraîne des vertiges. Cela signifie alors que le nerf est irrité. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est recommandé de vous adresser à un professionnel de santé qui sera en mesure d’établir un diagnostic fiable de vos douleurs.

 La névralgie d'Arnold - tout savoir

Quelles sont les causes de la névralgie du nerf d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold appartient à la classification des neuropathies périphériques. Elle peut survenir de façon spontanée ou être provoquée par un traumatisme. Ces traumatismes sont de plusieurs natures : accident de la route (coup du lapin), chute de cheval ou sur une plaque de verglas par exemple, traumatisme survenu lors de la pratique d’une activité sportive…

D’autres causes locales peuvent également être à l’origine de la survenue d’une névralgie d’Arnold. Parmi celles-ci, on peut citer le blocage d’une vertèbre cervicale, les rhumatismes, la fibrose ou encore une lésion au niveau du crâne.

Dans des cas plus rares, la névralgie d’Arnold peut être causée par la syringomyélie : cette maladie de la moelle épinière se manifeste par l’apparition d’une cavité qui comprime et élimine de façon progressive la substance grise puis la substance blanche.

Auteur:

Comment soulager la névralgie d'Arnold ?

Les solutions naturelles contre la névralgie d'Arnold

Vous souffrez de névralgie d'Arnold depuis des années ? Vous n’avez pas encore trouvé de solution efficace ? Ne perdez plus de temps ! Optez pour l’une de nos méthodes naturelles éprouvées, comme l'Acuball, et renouez avec le bien-être !

Garantie 30 jours
satisfait ou remboursé
Service client
basé en france
400 000 français
utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois
sans frais dès 79€ d'achats