Comment soulager la ténosynovite du poignet ?

Vous souffrez d’une ténosynovite du poignet ? D’origine inflammatoire, comme la tendinite simple, cette pathologie peut avoir des conséquences handicapantes. Découvrez comment soulager la ténosynovite du poignet de façon naturelle.
Soulager la ténosynovite du poignet

Le point sur la tendinite et la ténosynovite du poignet

La tendinite désigne l’inflammation d’un tendon, faisceau de fibres collagènes qui relie les muscles aux os. La ténosynovite, elle, correspond à une co-inflammation de l’attache tendineuse et de la gaine qui l’entoure. Cette gaine est emplie de synovie, liquide qui, en temps normal, assure la lubrification des articulations. Lorsque ce système de lubrification devient défaillant – sous l’effet de traumatismes répétés, de mauvaises postures prolongées ou encore du vieillissement – le tendon frotte contre la paroi de la gaine synoviale, qui finit par s’user et par s’enflammer.

En dehors du surmenage articulaire et du vieillissement tendineux, d’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une ténosynovite. Certaines maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde et le diabète, de même que certaines infections, comme la tuberculose, sont des causes potentielles d’inflammation tendineuse.

Parmi les tendons présentant un risque de ténosynovite, ceux des muscles extenseurs ou fléchisseurs du poignet sont particulièrement exposés.

Résultat : certaines populations sont plus vulnérables que d’autres. Tel est le cas par exemple des personnes qui exercent des mouvements répétitifs du poignet dans le cadre de leur activité professionnelle (kinésithérapie, secrétariat), sportive (tennis, golf) ou encore récréative (jardinage). Or, cette répétition place les tendons dans un état de tension chronique, entretenant l’inflammation.

Ténosynovite du poignet - que faire

Les symptômes de la ténosynovite du poignet

À l’instar d’une tendinite « classique », c’est-à-dire sans co-inflammation de la gaine synoviale, la ténosynovite du poignet se manifeste par un ensemble de symptômes distinctifs. La présence d'une douleur lancinante lors de la mobilisation de l’articulation, puis, de plus en plus fréquemment, au repos, est un signe caractéristique. La zone enflammée devient également extrêmement sensible à la palpation. Il n’est pas rare non plus qu’elle soit enflée, chaude, et qu’elle présente des rougeurs. À la longue, en cas d’inflammation récurrente ou prolongée, des raideurs peuvent finir par s’installer et entraver la mobilité.

Les méthodes naturelles pour soulager la ténosynovite du poignet

Lorsqu’il s’agit de soulager la ténosynovite du poignet, la mise au repos est le premier (bon) réflexe à avoir. Dans les cas les plus extrêmes, l’immobilisation, au moyen d’une attelle, peut également être préconisée. En parallèle, il convient d’activer l’afflux sanguin et la circulation du liquide synovial dans la région du poignet, pour augmenter la capacité de régénération des tendons.

C’est là qu’intervient le dispositif DragonFlex. Disponible en plusieurs versions, dont une spécifiquement conçue pour le poignet et la main, il s’enroule au plus près de l’articulation pour un effet en profondeur. Un effet qui se trouve être multiple, puisque les picots qui en revêtent la surface interne exercent une pression sur l’ensemble de la zone à soulager, avec à la clé une stimulation non seulement de la circulation sanguine, mais également de l’influx nerveux, d’où une meilleure réponse du système immunitaire.

Autre bienfait de l’acupression obtenue via la solution DragonFlex : une puissante sécrétion d’endorphine, antalgique endogène, et donc naturel, qui procure immédiatement une sensation de bien-être.

Enfin, l’utilisation du dispositif DragonFlex favorise le relâchement musculaire dans la région exposée, et donc l’atténuation des tensions chroniques souvent responsables des inflammations tendineuses.

Auteur:
Garantie 30 jours
satisfait ou remboursé
Service client
basé en france
400 000 français
utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois
sans frais dès 79€ d'achats