Vous commencez à ressentir quelques raideurs localisées au niveau du dos ou encore du cou ? Vous avez mal au dos ? Lorsque vous mangez, vous avez parfois des difficultés à avaler, la sensation qu’un « obstacle » vous en empêche ? Vous êtes âgé de plus de soixante ans ? Si ces troubles vous sont familiers, il est probable que vous soyez atteint de la maladie de Forestier (ou maladie de Forestier et Rotés-Querol).

Qu’est-ce que la maladie de Forestier ?

Également connue sous le nom d’hyperostose vertébrale engainante ou ankylosante, la maladie de Forestier s’apparente à une arthrose du dos. Elle affecte aussi bien les épaules que la colonne vertébrale et le bassin. Elle débute sa progression en s’attaquant aux ligaments qu’elle va venir ossifier. C’est cet « endurcissement » qui va causer les premières raideurs le long de la colonne vertébrale.
En évoluant, la maladie de Forestier crée des ponts osseux entre les vertèbres dorsales. Ceux-ci s’étendent de façon progressive aux vertèbres lombaires et cervicales. Les patients peuvent donc sentir les signes de l’affection de la base de leur tête jusqu’à la partie supérieure du fessier. En outre, dans des cas plus rares, elle peut toucher les articulations des hanches. Il est aussi possible qu’elle entraîne un rétrécissement du canal rachidien, ce qui compresse les racines des nerfs sciatiques.

Est-ce une maladie invalidante ?

La maladie de Forestier est globalement bien tolérée par les malades. Elle se cantonne bien souvent à une limitation assez faible ou modérée des articulations. La plupart du temps, ce phénomène n’est même pas considéré comme réellement douloureux par les personnes en étant atteintes.
Cependant, les ponts osseux créés par l’affection engendrent une diminution significative de la mobilité de la colonne vertébrale, phénomène qui peut s’avérer être plutôt handicapant. C’est pour cette raison qu’un statut d’invalidité peut être accordé au malade (même si cela reste rare). En effet, la pratique de certains métiers physiques peut devenir incompatible avec la maladie, les facultés motrices étant trop réduites pour permettre la réalisation des différentes tâches.

19_Maladie-de-Forestier-1

Quelles en sont les causes ?

Les causes de la maladie de Forestier sont pour le moment encore méconnues. Néanmoins, les spécialistes sont arrivés à la conclusion que le diabète est un réal facteur de risque. Ils ont également remarqué qu’un excès de vitamine A dans le métabolisme peut entraîner la survenue des premiers symptômes de l’affection. De plus, les sujets souffrant déjà d’une arthrose du dos sont plus enclins à développer la maladie de Forestier.

Apaiser les douleurs avec le Champ de Fleurs

Vous voulez apaiser les raideurs de votre dos ? Vous souhaitez calmer les douleurs persistantes occasionnées par l’affection ? Avez-vous pensé au Champ de Fleurs ?
Ce matelas recouvert de 221 stimulateurs brevetés exerce une pression simultanée sur différentes zones du corps. Cela vous permet de cibler l’utilisation de ce dispositif naturel selon la localisation de vos douleurs. Vous allonger quelques minutes sur le tapis d’acupression soulage vos troubles rapidement et ce, sans avoir recours à la moindre substance chimique. De plus, il vous permet d’accéder à une sensation de détente absolue.

 

Le Champ de Fleurs récolte ses avis clients sur la plateforme TrustPilot de vérification et de collecte indépendante :

 

 

Vous souhaitez lire l’expérience d’autres utilisateurs ?

Lisez les témoignages d’utilisateurs sur notre page

sur notre page Facebook

Personnalisez votre Champ de Fleurs

 
Naturel Violet
99 €

Commander
Commander
Commander




fc
gc

Comments Off on Maladie de Forestier

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés