J’ai testé le tapis d’acupression Champ de fleurs : « Qu’est-ce que ça fait du bien ! »

Journaliste spécialisé en santé depuis 12 ans, j’ai l’habitude de tester de nouvelles méthodes de soins, de nouveaux produits, de nouvelles solutions de santé. Ma curiosité a été piquée par le tapis Champs de fleurs dont la vertu principale serait de soulager les douleurs du dos. J’ai voulu m’y frotter pour voir.

A première vue, le tapis d’acupression « champs de fleurs » ne paye pas de mine. C’est un simple tapis mince, de 73 cm sur 45 cm parsemé de petites fleurs en plastic en forme de Lotus aux pointes saillantes. Il y a 221 fleurs ayant chacune 25 pointes, ou stimulateurs, ce qui fait plus de 5000 points de contact avec le dos. Lorsque l’on passe la main sur les pointes des fleurs, on se demande vraiment si l’on va pouvoir s’allonger dessus tant on a une impression de piquant. Mais bon, qu’à cela ne tienne, lorsque l’on parle d’acupression, on comprend que cela a à voir avec l’acupuncture et quand on entend acupuncture on pense tout de suite à des aiguilles. Donc on se doute que ça va piquer mais que ça devrait faire du bien. C’est le principe même, du moins on l’espère.

A y regarder de plus près, c’est assez rassurant, les finitions sont soignées, le design des fleurs n’est pas au hasard et semble répondre à une forme précise. Il doit donc y avoir quelques bonnes idées là-dessous pour l’avoir imaginé et fabriqué ainsi. Les finitions soignées mettent en confiance quand même, ce n’est pas un produit made in china mal fait, mal conçu, avec des allergènes possibles et qui ne durera pas, au moins c’est acquis. Renseignements pris, il est effectivement fabriqué en Lettonie, voyons maintenant la qualité made in Europe.

Ca ne pique pas

Le tapis Champs de fleurs est censé soulager les douleurs de dos. Ca tombe bien, j’ai des douleurs de lombaires chroniques. Première impression lorsque l’on s’allonge, habillé : étonnamment, ça ne pique pas ou vraiment si peu. C’est déjà ça, mais est-ce que ça tient ses promesses ?

Une séance d’acupression est censée durer de 15 à 45 minutes. Pour commencer et comme mes douleurs lombaires sont légères, j’ai opté pour une durée de 15 min. Au début, rien. Aucune sensation particulière les 2-3 premières minutes. Puis graduellement, une impression de profonde détente ou de glace qui fond nous envahit. Toutes les personnes qui ont des douleurs dans le dos voient de quoi je parle. Les douleurs dorsales sont souvent liées à des contractions musculaires, des sensations de dureté et de rigidité. Les muscles sont noués. La sensation de glace qui fond rend bien compte de ce que l’on ressent ; peu à peu, c’est comme si tout se dénouait et que la détente s’installait. A la sortie de la première séance, plus de douleur dans les reins. La zone est souple et indolore.

 

Soulagement des douleurs, détente, meilleur sommeil

Avec une utilisation quotidienne étalée sur une semaine, j’ai noté d’autres effets qui durent. On retrouve en effet un soulagement des douleurs, une profonde détente de la zone qui faisait mal avant et bizarrement une meilleure qualité de sommeil et une sensation de fluidité. D’après les études qui ont été menées sur le Champ de fleurs à l’université de médecine de Riga en Lettonie, ces effets seraient dus à la sécrétion d’endorphines par le corps grâce aux 5000 stimulateurs du tapis. Les endorphines sont des molécules antidouleurs que le corps sécrète lui-même. Ce qui expliquerait la sensation de bien-être et l’effet décontractant.

Ca fonctionne donc pour soulager les lombaires comme j’ai pu m’en apercevoir mais aussi pour les douleurs sciatiques, les hernies discales, les douleurs dues aux rhumatismes, bref, toute la panoplie des douleurs de dos.

Le plus : un coussin également parsemé de fleurs qui se glisse parfaitement sous la nuque pour soulager les douleurs de cou et cervicalgies. Utile quand c’est cette région qui est sensible.

Je comprends maintenant pourquoi quelque 250 000 personnes dans toute l’Europe y ont recours. Ca marche !

 

Biographie

François Lehn est journaliste science/santé depuis douze ans. Spécialisé dans les médecines complémentaires et les nouvelles approches de santé, il a collaboré avec plusieurs journaux de presse écrite, radio et sites web dans ce domaine. Il a été durant deux ans rédacteur en chef du site du Pr David Servan-Schreiber et à cette occasion, sa « plume ».
Auteur de livres de santé, il a notamment publié en 2015, aux éditions First, un livre en collaboration avec le Dr Philippe Taurand, chef de service en gériatrie de l’hôpital Simone Weil. Ce livre traite de l’actualité scientifique de pointe et des protocoles actuellement utilisés concernant le rajeunissement. Il est maintenant possible effectivement de rajeunir et ce livre explique clairement comment. D’un accès facile le livre « Rajeunir » devrait être utile à toutes les personnes de 30 à 100 ans.

fc
gc

Comments Off on Interview François Lehn

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés