Soin de la Tendinite

Les douleurs d’épaule

16 Les douleurs d'épauleChaque jour, des milliers de personnes sont aux prises avec des douleurs à l’épaule. Chronique, fulgurante ou intermittente, la douleur à l’épaule peut rapidement devenir intolérable et gêner les activités de la vie quotidienne.

L’épaule est une articulation particulièrement instable dû au large éventail de mouvements qu’elle permet. Composée en fait de deux articulations recouvertes de quatre grands muscles, l’épaule est vulnérable à l’usure, au déboîtement ou à l’inflammation. Il peut parfois être difficile d’identifier l’origine d’une douleur à l’épaule puisqu’elle peut provenir de l’une des diverses structures qui constituent l’épaule ou encore des structures avoisinantes. Voici donc un bref aperçu des principales causes de douleur à l’épaule.

La douleur irradiante

Souvent, une douleur d’épaule est en fait une douleur au niveau du rachis cervical qui irradie dans l’épaule. Le rachis cervical réfère à la partie de la colonne vertébrale située au niveau du cou. Une hernie, de l’arthrose, de l’inflammation, une calcification, une entorse ou une dégénérescence des disques vertébraux au niveau du cou peuvent avoir comme conséquence d’entraîner une douleur qui irradie jusque dans l’épaule. Afin de savoir si la douleur provient réellement de l’épaule ou plutôt du cou, simplement observer à quels moments survient la douleur. Si les mouvements de l’épaule entraînent une douleur, ou que l’articulation perd de sa mobilité, l’origine de la douleur est bien l’épaule. Au contraire, si la douleur est causée par des activités n’impliquant pas directement l’épaule (par exemple, conduire) ou par une certaine position (couché sur le côté, etc.), il est probable que la douleur provienne du rachis cervical.

L’arthrose de l’épaule

L’arthrose survient lorsque le tissu du cartilage tapissant l’articulation de l’épaule devient usé. Les différentes composantes de l’articulation frottent alors l’une contre l’autre, entraînant douleur et inflammation. L’âge joue un facteur prépondérant dans l’apparition de l’arthrose, mais celle-ci est aussi fréquemment observée chez les sportifs, chez ceux qui occupent un emploi physiquement exigeant ou encore suite à un traumatisme à l’épaule.

L’arthrose est souvent facile à identifier car elle se présente sous forme de « raideur matinale ». Une fois les activités de la journée entamées, la douleur disparaît d’elle-même et réapparaît après une certaine période d’utilisation de l’articulation (généralement en fin de journée). La douleur due à l’arthrose est fortement influencée par la pression barométrique.

L’arthrite

Souvent confondue avec l’arthrose, l’arthrite est une maladie inflammatoire des articulations. L’arthrose est en fait une forme d’arthrite. L’arthrite peut être d’origine auto-immune mais elle est aussi fréquemment le résultat d’intolérances alimentaires, d’infection bactérienne ou de dépôts de cristaux. Par exemple, la goutte entraîne la formation de cristaux d’acide urique qui se déposent à l’intérieur des articulations, entraînant douleur et inflammation. Les intolérances alimentaires (gluten, caséine, etc.) peuvent causer un état inflammatoire perpétuel qui touche autant les articulations que les muscles.

L’arthrite s’accompagne souvent de symptômes inflammatoires comme un gonflement de la région affectée, de la rougeur et de la chaleur. La raideur est souvent présente. Contrairement à l’arthrose, qui affecte généralement les personnes âgées, l’arthrite touche les personnes de tous les âges

Usure et rupture des tendons (tendinite)

L’une des causes les plus fréquentes de douleur à l’épaule, l’usure des tendons se produit lorsqu’une articulation est très sollicitée. En s’usant, le tendon perd son élasticité et devient plus rigide et plus épais. Il frotte alors contre les structures osseuses et finit par créer des excroissances osseuses qui occasionnent de la douleur et de l’inflammation. Lorsque les tendons sont usés, l’inflammation et la douleur sont présentes mais le bras conserve sa force. Si le tendon s’use davantage, il peut rupturer et tenir un objet à bout de bras devient alors difficile, voire impossible.

La douleur reliée à l’usure des tendons apparaît de façon progressive. Au début, la douleur peut survenir lors de mouvements banals comme verser de l’eau dans un verre, tenir la laisse du chien ou se brosser les dents. À la longue, la douleur progresse pour finalement aller jusqu’à empêcher de dormir. Les mouvements sont limités par le frottement du tendon contre les excroissances osseuses. La rupture du tendon peut faire gonfler le bras, ce qui est souvent surnommé « avoir un gros bras ».

Bursite, synovite et capsulite (inflammation)

Une épaule particulièrement sollicitée par des mouvements répétitifs ou ayant subi un traumatisme peut devenir enflammée, causant une bursite, une synovite ou une capsulite. La bursite réfère à l’inflammation des bourses recouvrant les tendons alors que la synovite désigne plutôt l’inflammation du liquide synovial qui lubrifie l’articulation. La capsulite est l’inflammation de la capsule qui recouvre l’articulation. Ces affections sont relativement fréquentes et peuvent entraîner des complications si non traitées.

Les douleurs reliées à la bursite, la synovite ou la capsulite peuvent être aiguës, causées par certains mouvements. Elles peuvent aussi devenir chroniques, particulièrement lorsqu’il y a prolifération de nodules inflammatoires. Ces petites excroissances de tissu osseux ou de cartilage frottent contre les diverses structures et causent de la douleur. Les douleurs de capsulite de l’épaule peuvent durer trois ou quatre ans.

Traumatisme

Les chutes et les accidents sportifs sont des causes fréquentes de douleur à l’épaule. Un accident peut entraîner la fracture, la luxation ou la sub-luxation de l’articulation. La sub-luxation est l’expulsion partielle de l’os alors que la luxation réfère à l’expulsion totale de l’os. Une rupture du tendon peut également survenir lors d’une chute ou d’un accident.

La douleur reliée à un traumatisme est fulgurante et souvent immédiate. Elle peut avoir tendance à empirer alors que l’épaule enfle et que l’inflammation s’installe.

La calcification de l’articulation

Souvent connue sous le nom de tendinite calcifiante, cette affection touche particulièrement les femmes. Pour des raisons plutôt inconnues, des dépôts de calcium ou d’autres minéraux se forment dans l’articulation, ce qui entraîne de l’inflammation et une perte de l’amplitude de mouvement.

La douleur reliée à la calcification de l’articulation de l’épaule est vive et intense. Elle est souvent exacerbée par les mouvements. Dans certains cas, elle peut se résoudre d’elle-même si les dépôts calciques sont évacués spontanément (au terme de vives douleurs).

Le cancer

Un cancer touchant les structures entourant l’épaule (par exemple le cancer du poumon) peut causer de la douleur irradiant jusque dans l’épaule. Un cancer des os touchant la région de l’épaule cause une douleur sourde et profonde qui s’intensifie la nuit. Elle s’accompagne parfois d’une fracture spontanée ou d’un gonflement de l’articulation au site de la tumeur.

Lorsque l’on consulte pour une douleur à l’épaule, il est important de fournir le plus de renseignements possibles au médecin afin de l’aider à identifier la cause de la douleur. Voici quelques pistes pouvant vous aider à vous préparer à répondre aux questions du médecin :

  • Métier : êtes-vous tenu d’effectuer des mouvements répétitifs ou de soulever des objets lourds?
  • Loisirs : faites-vous des mouvements répétitifs lors de la pratique d’un sport (par exemple le golf) ou soulevez-vous des poids (haltères)?
  • Depuis quand la douleur dure-t-elle?
  • Avez-vous subi un traumatisme récent (accident de sport ou de travail, accident de voiture)?
  • Apparition de la douleur : progressive ou subite?
  • Intensité de la douleur?
  • « Horaire » de la douleur : quand la douleur est-elle pire (la nuit, le jour, n’importe quand), et survient-elle de façon constante ou intermittente?
  • Quels mouvements empirent la douleur?
  • Quelles actions permettent de soulager la douleur (médication, glace, repos, etc.)?

 

fc
gc

Comments Off on Les douleurs d’épaule

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés