Soin de la Scoliose

La scoliose et les déformations de la colonne

Qu’est-ce que la scoliose?

8 La scoliose et les déformations de la colonneLa scoliose désigne une déformation de la colonne vertébrale. Une courbure anormale de la colonne peut entraîner diverses douleurs et complications. Généralement à peine détectable à l’œil nu, la scoliose peut néanmoins causer d’importantes souffrances aux personnes atteintes.

La colonne vertébrale peut courber vers un côté ou l’autre du corps, rapprochant les côtes du côté atteint et éloignant celles du côté opposé. Ceci entraîne une compression du thorax. Les personnes atteintes de scoliose ne souffrent souvent d’aucun symptôme. Toutefois, lorsque des symptômes sont présents, il s’agit de douleurs et de raideurs dorsales parfois invalidantes.

Les types de déformations de la colonne vertébrale

  • La scoliose : la colonne dévie vers la gauche et/ou vers la droite, entraînant une forme de « S » visible par radiographie. Généralement, la déviation vers la gauche du haut de la colonne est compensée par une déviation vers la droite du bas de la colonne et vice-versa.
  • La lordose : la colonne est anormalement concave au niveau lombaire, donnant ce qu’on appelle communément « les reins creux ».
  • La cyphose : la colonne est anormalement convexe au niveau dorsal. Elle peut donner une impression de « bosse de bison » ou de « dos rond » plus ou moins prononcée.

Les causes des déformations de la colonne

Une malformation congénitale peut être à l’origine d’une scoliose ou d’une déformation de la colonne. Par exemple, un enfant né avec des vertèbres soudées ou une inégalité de la longueur de ses jambes est à risque élevé de développer une scoliose. Ces anomalies sont visibles par radiographie. Certaines maladies neuromusculaires telles l’ataxie de Friedreich, la dystrophie musculaire ou la poliomyélite peuvent modifier le tonus musculaire au niveau du dos et causer une scoliose. À l’occasion, un accident ou un traumatisme abîme une vertèbre, ce qui peut entraîner une scoliose.

La scoliose la plus fréquente est la scoliose idiopathique, c’est-à-dire avec aucune cause détectable. Contrairement aux croyances populaires, la posture ou le fait de porter son sac à dos d’une seule épaule ne sont pas des causes de malformations de la colonne. La scoliose, lordose ou cyphose idiopathique apparaît chez l’enfant lors de la croissance. Les filles sont jusqu’à huit fois plus susceptibles de développer une scoliose nécessitant un traitement.

La scoliose semble avoir une composante génétique; si l’un des membres d’une famille en est atteint, les risques sont augmentés pour les autres personnes de sa famille immédiate.

Les conséquences d’une scoliose

La plupart des gens vivant avec une scoliose n’ont que de légères douleurs occasionnelles et peuvent avoir une vie tout à fait normale. Toutefois, une scoliose sévère peut entraîner de fortes douleurs et des soucis esthétiques. Par exemple, une jeune fille atteignant l’âge adulte avec une scoliose sévère peut avoir un creux au niveau des reins, un sein plus proéminent que l’autre et un bassin inégal. Ces soucis esthétiques peuvent avoir un impact psychologique non négligeable. De plus, certaines scolioses très sévères peuvent causer des problèmes cardiaques et respiratoires.

Le traitement de la scoliose

Chez les enfants en pleine croissance, l’objectif du traitement est de renverser ou arrêter l’évolution de la déformation et de soulager la douleur. Une scoliose légère nécessite un suivi régulier afin de s’assurer qu’elle n’évolue pas en une forme plus grave. Dans le cas d’une scoliose évolutive, le port d’un corset peut s’avérer nécessaire afin de stabiliser la colonne et encourager son développement de la façon la plus normale possible. Il arrive qu’un corset n’empêche pas l’évolution d’une scoliose. Dans ce cas, l’intervention chirurgicale peut permettre de corriger la scoliose, ou du moins de l’empêcher d’évoluer vers une forme très sévère.

Le traitement chirurgical consiste à redresser la colonne à l’aide de tiges de métal et de vis et ensuite à la stabiliser en fusionnant certaines vertèbres. Un effet indésirable de cette chirurgie est la perte de souplesse de la colonne. La chirurgie ne corrige pas toujours complètement le problème. On parle généralement d’une amélioration de 30 à 60 % de la déviation. Le but de l’intervention est d’abord et avant tout d’arrêter la progression de la déviation.

Si la scoliose n’occasionne aucune gêne ou aucune douleur, le traitement n’est pas nécessaire. La plupart des gens vivent normalement avec leur scoliose, lordose ou cyphose.

 

fc
gc

Comments Off on La scoliose et les déformations de la colonne

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés