Un des secrets pour raccourcir au maximum la durée des crises douloureuses dans le dos est d’adopter un régime anti-inflammatoire. Ce réflexe simple et sain vous permettra de calmer la douleur en limitant votre usage de substances pharmaceutiques. 

 

Quelle-alimentation_03

 

Les fruits : tous les fruits contribuent à lutter contre les inflammations et donc contre la majorité des douleurs de dos grâce à leurs qualités anti-oxydantes. C’est encore plus particulièrement le cas des baies (fraises, framboises, myrtilles…) grâces à leurs anthocyanines. Le raisin rouge est également à privilégier. Pour une bonne digestion et bénéficier des qualités anti-oxydantes des fruits, ceux-ci doivent être consommés soit en début de repas soit en dehors des repas (pas en dessert).

 

De nombreuses épices peuvent vous aider à diminuer vos douleurs inflammatoires mais c’est de loin le curcuma qui est le plus efficace. Il est donc fortement conseillé de consommer du curcuma en abondance car ses propriétés anti-inflammatoires sont très élevées. Les autres herbes et assaisonnements qui sont riches en agents anti-inflammatoires sont : le basilique, la cannelle, le gingembre, l’ail, le romarin, les oignions, l’origan, le thym. Assaisonnez donc en abondance !

 

Du côté des légumes, les meilleurs légumes antioxydants sont les betteraves rouges et les légumes (très) verts tels que le chou frisé (kale), les épinards et le brocoli. 

 

Pour ce qui concerne les graisses, il est recommandé de privilégier l’huile d’olive crue (première pression à froid), les avocats, les noix (amendes), les haricots noirs, et les poissons gras riches en oméga 3 : saumon, truite, thon, sardines (cuit ou bouilli et non pas fris, séché ou salé).

 

Enfin, un conseil valable aussi bien à court qu’à long terme est de s’assurer d’une bonne hydratation. Boire beaucoup d’eau pure est essentiel pour la santé du dos et des disques vertébraux. L’eau permet d’évacuer les toxines des tissus, permet aux reins de fonctionner correctement et aux disques vertébraux d’être pleinement réhydratés pendant la nuit.

 

Après ce qu’il faut manger et boire, voici ce qu’il est préférable d’éviter. Quand vous avez mal au dos, il faut essayer de ne pas consommer les aliments qui vont amplifier le phénomène inflammatoire. Il s’agit des aliments transformés et dénaturés, de la restauration rapide et des graisses saturées. Ceci inclus le pain blanc, le riz blanc et les pâtes blanches, les boissons et en-cas sucrés, les aliments fris et tous les aliments qui contiennent des graisses hydrogénées tels que les chips, les biscuits et gâteaux industriels, plats cuisinés, margarines, viennoiseries…  On veillera également à diminuer ou arrêter la consommation d’alcool et de caféine jusqu’à la fin de la crise douloureuse.

 

Pour terminer, les symptômes de la fibromyalgie ne sont peut être pas graves, mais peuvent causer un handicap parfois lourd aux personnes qui en souffrent. La mise en pratique de ces cinq conseils permettent la plupart du temps d’obtenir un soulagement très appréciable. Si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons d’essayer sans engagement pendant 30 jours la pratique du Champ de Fleurs. Le Champ de Fleurs augmente votre taux d’endorphines sans efforts et soulage les tensions musculaires et nerveuses.

 

Si vous souffrez d’une pathologie vertébrale, le Nubax pourra vous aider à renverser hernie discale, discopathie, scoliose et pincement ou protrusion discale.

fc
gc



Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés