Le Pincement Discal, notre solution‏

shutterstock_107351006

Qu’est-ce que le pincement discal ?

On parle de pincement discal lorsqu’un disque intervertébral s’est usé et a perdu de sa hauteur. Il s’agit un phénomène très courant qui, parfois, fait suite à une hernie discale qui ne s’est pas complètement résorbée, pinçant ainsi le disque entre deux vertèbres. Il peut provoquer de l’arthrose, car les plateaux vertébraux sont au contact l’un de l’autre, faisant apparaître des becs de perroquet. Le pincement peut se situer au niveau lombaire, dorsal ou cervical, et toucher un ou plusieurs disques. Lorsqu’un disque est aplati dans son intégralité, le pincement est dit global, et il est local quand seule une partie est amincie. Le pincement discal ne s’accompagne pas nécessairement de douleurs. Celles-ci apparaissent au moment où la réduction de l’espace entre les vertèbres crée une pression sur les nerfs et les ligaments. Pour diagnostiquer un pincement discal, il faut procéder à un bilan radiographique.

Les causes du pincement discal

Le pincement discal est le résultat de la dégénérescence des disques intervertébraux. Ces disques, qui ressemblent à des coussinets fibreux, font office d’amortisseurs entre deux plateaux vertébraux. Les chocs auxquels ils sont soumis entraînent une déshydratation de ces disques. Lorsqu’ils sont en bonne santé, ceux-ci se regonflent la nuit, comme des éponges, mais quand les cellules vieillissent, ils ne sont plus en mesure d’aspirer suffisamment de liquide. C’est alors qu’ils s’assèchent, s’aplatissent, et se retrouvent pincés entre deux vertèbres.

 

Facteurs de risque

Avoir une mauvaise posture ou porter des charges lourdes dans une mauvaise position peut mener à un pincement discal. Les efforts physiques excessifs sont également un facteur de risque, tout comme le manque d’activité physique : une trop grande sédentarité affaiblit en effet les muscles du dos, ce qui rend la colonne vertébrale plus vulnérable. Le pincement discal est parfois aussi le résultat d’un accident ou d’un choc.

shutterstock_55537384

Donnez une nouvelle jeunesse à votre dos avec le Nubax

La première chose à faire afin d’ éviter l’apparition d’un pincement discal est de limiter ou éliminer les facteurs de risque. Pour traiter ou prévenir le tassement de la colonne, la décompression axiale est recommandée. L’efficacité de cette méthode sur le long et le court terme a en effet été prouvée ; longtemps pratiquée sur des machines tout aussi encombrantes que coûteuses, la décompression axiale s’est démocratisée avec l’invention du Nubax, un appareil qui permet de la pratiquer seul chez soi, sans aucun risque. Avec le Nubax, on peut ainsi s’attaquer à la racine du problème : le tassement des vertèbres. Cet appareil utilise la force de gravité et un effet de levier qui démultiplie le poids du haut du corps pour effectuer un étirement intense de la colonne jusqu’au bassin. En à peine dix minutes par jour, les douleurs sont soulagées, la circulation sanguine est stimulée, et les vertèbres se décompressent. Le disque a ainsi suffisamment d’espace pour se regonfler et jouer à nouveau son rôle d’amortisseur : le pincement discal disparaît et la colonne vertébrale est régénérée.

Le Nubax étire votre dos et votre colonne d’une manière plus ou moins intense. En pratique les corps vertébraux sont étirés les uns par rapport aux autres, augmentant ainsi la taillev de la cavité intervertébrale. Au niveau des facettes articulaires, l’articulation est étirée comme lors d’une flexion du dos vers l’avant.

Les résultats de cet étirement axial intense sont multiples et touchent aussi bien votre colonne vertébrale que les muscles et ligaments environnants.

Tout d’abord au niveau du disque, la séparation des corps vertébraux les uns par rapport aux autres augmente l’espace intervertébral. Ce mouvement crée une aspiration à l’intérieur du disque. Cette force d’aspiration ramène la partie interne gélatineuse de celui-ci vers son centre, ce qui réduit les hernies discales et les protrusions.

D’autre part, l’augmentation de l’espace intervertébral produit un phénomène de succion du sang vers l’intérieur de cet espace. Le disque intervertébral est ainsi baigné de sang et donc alimenté en eau et en nutriments. C’est cet effet qui explique les résultats de regonflement et de régénération des disques observés avec la décompression axiale lors des essais cliniques.

Enfin, l’étirement simultané des articulations facettaires, des corps vertébraux et des ligaments paraspinaux opère un réalignement progressif vertical et horizontal des vertèbres et leur rend une position correcte les unes par rapport aux autres.

Le Nubax offre donc un traitement de la colonne vertébrale en profondeur à plusieurs niveaux. Mais cela ne s’arrête pas là. En effet, le Nubax aura de multiples effets bénéfiques sur vos tissus souples : muscles, ligaments et tendons. Leur étirement réduira leurs tensions et augmentera leur flexibilité. Vous diminuerez ainsi les risques de blessures et micro-déchirures des tissus.

L’étirement de vos muscles dorsaux et lombaires avec le Nubax vous procurera plus de souplesse mais également plus de tonicité et de force. Vos muscles seront mieux capables de soutenir votre buste dans une position correcte et de jouer leur rôle d’amortissement des chocs. Ces améliorations auront à leur tour un effet bénéfique sur la colonne vertébrale et soulagera les disques.

Pour résumer nous pouvons dire que la décompression vertébrale axiale produit un triple effet à la fois sur la colonne vertébrale (les vertèbres et leurs disques) et sur les muscles et ligaments paraspinaux en général, et dorsaux en particulier.

Pages Liées

fc
gc

Comments Off on Le Pincement Discal et le Nubax‏

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés