L’Arthrose dorsale , notre solution

shutterstock_93236413

Qu’est-ce que l’arthrose dorsale ?

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus répandue ; il s’agit d’une maladie chronique causée par une dégénérescence des cartilages des articulations, et qui se manifeste par des douleurs articulaires. Les lésions arthrosiques apparaissent généralement dans le genou, la hanche et la colonne vertébrale, même si la maladie peut aussi toucher l’épaule, le poignet, la cheville ou les doigts. Dans le cas de l’arthrose dorsale, le cartilage des vertèbres s’use peu à peu, devenant moins souple, et le liquide synovial chargé de lubrifier l’articulation perd de sa qualité. Les ligaments, l’os et les muscles sont également atteints.

Symptômes

L’arthrose dorsale a pour caractéristique d’être souvent indolore, ce qui est dû au fait que le dos est peu mobile. La maladie passe donc souvent longtemps inaperçue. Des douleurs, dont l’intensité varie selon les individus et les vertèbres atteintes, peuvent toutefois apparaître. Elles s’intensifient lorsque le dos est mobilisé, et peuvent être accompagnées d’une impression de raideur après que l’on soit resté immobile pendant un certain temps, et d’une sensation désagréable lors des changements de température.

Causes et facteurs de risques

Hommes et femmes sont atteints de la même façon par l’arthrose, l’âge, plus que le sexe, étant un facteur de risque. On estime ainsi qu’à soixante-dix ans, la majeure partie de la population souffre d’une forme d’arthrose à une ou plusieurs articulations. Le surpoids et le manque d’activité physique entraînent une diminution du tonus musculaire, qui réduit l’apport sanguin dans les muscles et provoque une mauvaise oxygénation du cartilage. A l’inverse, une pratique sportive trop intensive ou le fait d’avoir un métier qui force à accomplir des mouvements répétitifs causent des microtraumatismes qui, en se multipliant, endommagent le cartilage. Parfois, une prédisposition héréditaire peut également entrer en jeu et favoriser l’apparition de l’arthrose dorsale.

Soigner et prévenir l’arthrose dorsale avec la décompression axiale

L’arthrose dorsale ne peut pas être soignée par voie médicamenteuse ; les antalgiques soulagent momentanément, mais ne traitent pas le problème de fond. La rééducation est en revanche efficace. Elle peut prendre plusieurs formes, de la kinésithérapie au port de corsets et de minerves. A côté de ces traitements traditionnels, il existe une autre manière de soigner et de prévenir l’arthrose du dos : la décompression axiale, une méthode naturelle et sûre qui étire la colonne vertébrale, et dont l’efficacité à court et à long terme a été prouvée par des tests cliniques.

shutterstock_268199798

La décompression axiale chez soi grâce au Nubax

Longtemps, la décompression axiale n’a été pratiquée qu’à l’aide d’appareils complexes, encombrants et coûteux, qui n’ont jamais rencontré de succès en France. L’invention du Nubax a changé la donne : inventé en Australie et lancé en France en 2012, cet appareil traite de nombreux problèmes de dos en créant sur les vertèbres une force contraire à force de gravité, par un effet de levier qui démultiplie le poids du haut du corps. La pression exercée sur les vertèbres est donc diminuée, et l’espace intervertébral augmente, ce qui permet au dos de se régénérer. L’utilisation du Nubax est à la portée de tous ; trois séances de trois minutes par jour suffisent, et on peut aisément contrôler l’intensité de l’étirement. En plus de faire du bien aux vertèbres en favorisant leur réhydratation et leur cicatrisation, le Nubax soulage les douleurs et élimine les déséquilibres musculaires. Le dos gagne en flexibilité et en force, et le maintien est amélioré : cet appareil est donc votre meilleur allié pour lutter contre l’arthrose et retrouver un dos en bonne santé.

Le Nubax étire votre dos et votre colonne d’une manière plus ou moins intense. En pratique les corps vertébraux sont étirés les uns par rapport aux autres, augmentant ainsi la taillev de la cavité intervertébrale. Au niveau des facettes articulaires, l’articulation est étirée comme lors d’une flexion du dos vers l’avant.

Les résultats de cet étirement axial intense sont multiples et touchent aussi bien votre colonne vertébrale que les muscles et ligaments environnants.

Tout d’abord au niveau du disque, la séparation des corps vertébraux les uns par rapport aux autres augmente l’espace intervertébral. Ce mouvement crée une aspiration à l’intérieur du disque. Cette force d’aspiration ramène la partie interne gélatineuse de celui-ci vers son centre, ce qui réduit les hernies discales et les protrusions.

D’autre part, l’augmentation de l’espace intervertébral produit un phénomène de succion du sang vers l’intérieur de cet espace. Le disque intervertébral est ainsi baigné de sang et donc alimenté en eau et en nutriments. C’est cet effet qui explique les résultats de regonflement et de régénération des disques observés avec la décompression axiale lors des essais cliniques.

Enfin, l’étirement simultané des articulations facettaires, des corps vertébraux et des ligaments paraspinaux opère un réalignement progressif vertical et horizontal des vertèbres et leur rend une position correcte les unes par rapport aux autres.

Le Nubax offre donc un traitement de la colonne vertébrale en profondeur à plusieurs niveaux. Mais cela ne s’arrête pas là. En effet, le Nubax aura de multiples effets bénéfiques sur vos tissus souples : muscles, ligaments et tendons. Leur étirement réduira leurs tensions et augmentera leur flexibilité. Vous diminuerez ainsi les risques de blessures et micro-déchirures des tissus.

L’étirement de vos muscles dorsaux et lombaires avec le Nubax vous procurera plus de souplesse mais également plus de tonicité et de force. Vos muscles seront mieux capables de soutenir votre buste dans une position correcte et de jouer leur rôle d’amortissement des chocs. Ces améliorations auront à leur tour un effet bénéfique sur la colonne vertébrale et soulagera les disques.

Pour résumer nous pouvons dire que la décompression vertébrale axiale produit un triple effet à la fois sur la colonne vertébrale (les vertèbres et leurs disques) et sur les muscles et ligaments paraspinaux en général, et dorsaux en particulier.

Pages Liées

fc
gc

Comments Off on L’arthrose dorsale 

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés