NUBAX
349 €

Questions sur le Nubax

En combien de temps ma douleur va t’elle disparaître ?
Cela dépend de chaque personne. Les améliorations sont généralement observables rapidement, en moins de deux semaines de traitement. Dans certains cas, les douleurs peuvent disparaître complètement en une dizaine de jours, alors que dans les situations les plus difficiles, il peut y avoir encore des douleurs après deux mois de traitement. De manière générale, pour les problèmes sérieux, les douleurs disparaissent complètement après environ six à huit semaines d’utilisation. Plus de 90% de nos clients observent au moins une amélioration significativs de leur état après trois à quatre semaines de traitement. La rapidité de l’action du Nubax est imprévisible : certaines personnes sur le point d’être opérées une énième fois essaient le Nubax, observent une amélioration spectaculaire en seulement quelques jour,s et annulent leur opération, alors que d’autres doivent persévérer plusieurs semaines pour retrouver leur mobilité et une vie sans douleur.
Si le Nubax coûte tellement moins cher que les gros appareils professionels de décompression axiale aux Etats-Unis, est-il aussi moins efficace ?

Non. L’efficacité du Nubax est comparable à celle obtenue par les gros appareils professionnels de décompression axiale. La différence tient à l’utilisation qui en est faite. L’utilisation des gros appareils est exclusivement professionnelle. Pour cette raison, les patients suivent un protocole de traitement tout à fait standard en termes de fréquence, durée et nombre des séances. Avec le Nubax, chacun est soi-même responsable de son traitement et de son assiduité dans l’utilisation de l’appareil. La fréquence et la durée d’utilisation sont les raisons pour lesquelles le Nubax peut être plus efficace que les gros appareils de décompression vertébrale axiale américains. Les traitements sur ces gros engins sont étalés à raison de quelques séances par semaine et pendant six à douze semaines. Après quoi le patient va mieux, mais les problèmes risquent de réapparaître sans une pratique régulière, ce qui nécessite alors une nouvelle série de séances onéreuses. Garder un dos en bonne santé est une discipline quotidienne, et c’est encore davantage le cas lorsque l’on souffre ou que l’on a souffert d’une ou plusieurs pathologies vertébrales.

Pour compenser le faible nombre de séances de décompression axiale, les traitements sur les gros appareils impliquent l’application de secousses brutales pour augmenter l’efficacité instantanée du traitement. C’est désagréable et potentiellement dangereux. Même si les nombreux essais cliniques de la décompression axiale concluent que cette pratique n’est pas dangereuse et est beaucoup plus sûre que la chirurgie ou que les interventions chiropractiques, il est préférable d’exercer la décompression avec douceur : cela permet aux muscles, ligaments et articulations de s’ajuster très progressivement. En effet, l’affaiblissement ou dégénérescence du dos se sont produits lentement, sur de nombreuses années, et renverser ces processus prend donc du temps. Pour des soucis de rentabilité, les gros appareils de décompression axiale sont focalisés sur l’obtention d’un résultat de soulagement rapide, mais ils ne conviennent pas pour un véritable renversement à long terme des processus dégénératifs : les séances sont trop peu fréquentes car très chères et loin de la maison.

Le Nubax vous permet également d’obtenir un soulagement rapide, mais surtout, il vous permet d’intégrer la décompression axiale dans votre hygiène de vie quotidienne. A n’importe quel moment de la journée, dans n’importe quelle tenue, vous vous mettez à genou et passez 3 minutes en décompression. Avec le Nubax, l’utilisateur est en contrôle à tout moment de l’intensité de la décompression et cela rend la séance beaucoup plus plaisante.

Si la décompression vertébrale est tellement efficace et populaire aux Etats-Unis, comment se fait-il que ce soit inconnu en France ?
Une combinaison de raisons a fait que la pratique de la décompression vertébrale n’a jamais démarré en France. La première provient du fait que les Français ont l’habitude de considérer les dépenses de santé comme devant être prises en charge par la mutuelle. Cela est compréhensible puisqu’ils paient de très lourdes charges sociales pour financer ces mutuelles. Cependant, aucune mutuelle française n’a jamais reconnu la décompression vertébrale autrement que comme un soin de confort. On pourrait discuter longuement sur les raisons qui poussent les mutuelles françaises à ignorer la décompression vertébrale en tant que réponse aux maux de dos. Pour résumer nous pouvons dire : conservatisme de la mentalité française, collusion d’intérêts entre l’industrie de la santé et le domaine public et hermétisme de la profession médicale et du domaine académique par rapport à la recherche anglo-saxonne et plus spécifiquement américaine. Quel patient français aujourd’hui souhaiterait prendre en charge plusieurs milliers d’euros pour trois mois de traitement sur un appareil de décompression vertébrale alors qu’il paie déjà très cher en cotisations sociales pour être assuré et être remboursé des traitements classiques tels que la chirurgie ? Les fabricants d’appareils de décompression vertébrale n’ont donc aucun intérêt à commercialiser ces appareils en France et les cabinets de chiropraxie ou de kinésithérapie ne parviendraient jamais à rentabiliser l’investissement dans un tel appareil.

Pour toutes ces raisons, si vous êtes Français et avez mal au dos ou souffrez de sciatique, vous n’avez probablement jamais entendu parler des dizaines d’études cliniques sur la décompression vertébrale ni de ses résultats bien meilleurs que la chirurgie ou toutes les autres méthodes, toutes ces études ayant été publiées aux Etats-Unis et au Canada. La raison en est simple : personne en France n’a intérêt à vous faire connaître ces résultats. Le domaine de la santé en France est verrouillé et les initiatives visant à rendre les gens capables de prendre soin d’eux-mêmes ne sont pas encouragées.

Est-ce vraiment sans dangers pour mon dos ?
Oui. Le Nubax est conçu d’une manière telle qu’il n’est pas possible d’endommager votre colonne vertébrale par la décompression axiale sur cet appareil. Nous vous recommandons néanmoins de démarrer doucement et d’augmenter l’intensité d’une manière très progressive pour minimiser les risques de générer de l’inconfort. D’une manière générale, il n’est pas nécessaire que l’intensité soit très importante pour obtenir une efficacité tout-à-fait satisfaisante. La clef de la réussite repose sur la fréquence des séances durant une période suffisamment longue.
Je fais de l’ostéoporose, puis-je utiliser le Nubax ?
A moins que l’ostéoporose soit avancée à un niveau critique, la décompression vertébrale axiale ne représente pas un danger pour des vertèbres atteintes d’ostéoporose. Il a été démontré que l’application d’une force sur les os ralentit le développement de l’ostéoporose sur ceux-ci et augmente leur résistance. Nous aurions donc tendance à dire que l’utilisation du Nubax sera bénéfique pour empêcher l’affaiblissement structurel de vos vertèbres. En cas de doute, consultez votre médecin.
J’ai subi une arthrodèse, puis-je utiliser le Nubax?
De nombreuses personnes ayant subi une arthrodèse utilisent le Nubax sans aucun problème. Les arthrodèses sont réalisées d’une manière très solide et la force de décompression procurée par le Nubax ne peut pas les endommager. Bien évidemment, la décompression n’aura aucun effet sur les vertèbres fusionnées, mais elle procurera tous ses bienfaits sur toutes les autres vertèbres. En cas de doute, consultez votre médecin.
J’éprouve des difficultés à me pencher vers l’avant, puis-je utiliser le Nubax?
Oui. Les difficultés à se pencher vers l’avant se rencontrent principalement en position debout. La particularité du Nubax est qu’il opère une décompression axiale en position agenouillée avec les jambes pliées à 90°, ce qui est la meilleure position pour cette pratique. Essayez de vous mettre à genoux sur le sol ou sur un coussin, avec les cuisses et le buste relevé. Voyez ensuite si vous êtes capable de vous pencher vers l’avant jusqu’à reposer sur vos bras. Habituellement cela ne pose pas de problème.
Je suis enceinte, puis-je utiliser le Nubax?
Oui. La décompression axiale provoquée par le Nubax n’a aucun effet sur la grossesse.
Quelles sont les contre-indications ?
Le Nubax est conçu d’une manière telle qu’il n’est pas possible d’endommager votre colonne vertébrale par la décompression axiale sur cet appareil, néanmoins l’utilisation du Nubax est contre indiquée aux personnes souffrant de :

  • Problèmes cervicaux importants
  • Ostéoporose avancée des vertèbres

Comments Off on Questions sur l’utilisation du Nubax

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés