Votre colonne vertébrale vous fait souffrir ?

Didier Bertrand

Enseignant à l’Université de Toulon

“Enseignant à l’université de Toulon et responsable de l’activité Pilates ainsi que de certains créneaux de musculation, j’ai utilisé le NUBAX avec un bénéfice indéniable tant pour les sportifs de haut niveau que pour les pratiquants de loisirs jeunes et moins jeunes (personnels enseignants et/ou administratifs). La mise à disposition des usagers de cet appareil simple et très ingénieux a permis que certains sportifs soient soulagés de leurs douleurs dorsales/lombaires très rapidement et que d’autres récupèrent de simples tensions musculaires. Un usage d’une durée très courte (trois minutes) pour chaque sportif permet à un grand nombre d’utiliser l’appareil sur une période donnée (la durée d’un cours). Le Nubax fait aujourd’hui partie intégrante de mon enseignement dans les diverses activités que j’encadre à l’Université.”

Cette page s’adresse aux personnes qui souffrent de problèmes vertébraux

Souffrez-vous des lombaires, du dos ou de névralgies ?

Cette lettre s’adresse aux personnes qui souffrent de problèmes vertébraux: pincement discal, hernie discale, protrusion discale, discopathie dégénérative, arthrose vertébrale, sténose, scoliose, déplacements de vertèbres, glissement de disque etc…

Avez-vous appris à considérer vos problèmes vertébraux comme une fatalité contre laquelle on ne peut rien faire de vraiment concret ? Vous êtes-vous résigné à vivre le reste de votre vie avec les lombalgies, sciatiques et autres symptômes douloureux associés à vos problèmes de dos ?

Les réponses qu’on vous a données et les solutions qu’on vous a proposées vous ont peut-être mené jusqu’à un sentiment d’impuissance teinté de désespoir… et de scepticisme face à d’éventuelles vraies solutions.

Ce scepticisme est bien légitime. On trouve aujourd’hui toutes sortes de méthodes et accessoires censés permettre d’en finir avec les douleurs de dos. Pourtant, après peut-être un léger mieux, on ne voit pas comment ces méthodes et accessoires peuvent renverser des dommages vertébraux subis au cours de longues années.

Je comprends donc votre méfiance, mais je propose que vous m’accordiez, ne fut-ce que quelques instants, le bénéfice du doute. En effet, j’affirme qu’il existe une technique qui pourra très certainement vous aider si vous êtes capable de lui donner seulement dix minutes par jour. Pas une minute de plus. Non seulement je crois que cette pratique vous aidera, mais je pense qu’une fois que je vous aurai présenté tous les faits qui lui sont relatifs, vous serez vous aussi convaincu. Permettez-moi donc de la soumettre à votre analyse et à votre évaluation.

La priorité doit être de réduire les forces de pression sur vos racines nerveuses

C’est bien beau, mais est-ce vraiment possible ?

Oui. Je ne prendrais pas la liberté de m’adresser à vous avec une telle assurance, et je ne me risquerais pas à vous donner de faux espoirs, si je n’avais pas été moi-même témoin de ces résultats. Pas sur une personne, ni quelques personnes, mais sur plus de mille personnes parmis les dizaines de milliers de clients que compte notre société Bioloka sarl, spécialisée dans les maux de dos.

Comme nous allons le voir, ce traitement efficace des problèmes aux vertèbres existe.

La déshydratation de vos disques les raidit et les fragilise

Vos disques vertébraux sont plus précieux que leur poids en or. Que faites-vous pour les préserver ?

De petits disques plus précieux que leur pesant d’or !

Si vous avez plus de vingt-cinq ans, vos disques vertébraux ont déjà commencé à s’assécher. Ce phénomène préoccupant est la source de la majorité des soucis vertébraux que vous avez ou que vous allez rencontrer plus tard. Pendant la journée, la contenance en eau du disque diminue alors qu’ils amortissent les chocs. Chaque choc qui est amorti par un disque expulse une infime quantité de liquide hors du disque. C’est comme si vous appuyiez sur une éponge. Pendant la nuit, le disque se regonfle lentement en réaspirant l’eau à travers un réseau de capillaires très fins.

Malheureusement, ce mécanisme de réaspiration des liquides s’affaiblit avec l’âge. Le disque continue de se regonfler pendant la nuit, mais un tout petit peu moins que ce qu’il a perdu pendant la journée. Chaque matin, son taux d’hydratation est plus faible que la veille. Après quelques années ou quelques dizaines d’années, un ou plusieurs de vos disques vertébraux deviennent aussi secs qu’une vielle écorce.

Imaginez un instant la différence de capacité d’absorption des chocs entre une éponge humide et une éponge sèche. Ou entre une brioche fraîche qui sort du four et une vieille brioche rassise. L’une est souple, moëlleuse, et retrouve sa forme après une pression. L’autre est dure et tombe en miettes. Non seulement la déshydratation de vos disques diminue leurs capacités à amortir les chocs, mais surtout ils s’usent beaucoup plus rapidement. Leur structure s’abîme, ils se déforment, ils se perforent, ils s’écrasent…

C’est toute la structure de votre colonne vertébrale qui souffre d’une telle évolution. La vertèbre qui était confortablement soutenue par son disque vertébral s’affaisse et avec elle les tendons et ligaments qui la maintiennent ainsi que les muscles environnants. Cet affaissement progressif porte avec lui de nombreux risques de compression d’une des racines du nerf sciatique. Le disque vertébral détérioré empire très souvent la situation en débordant en dehors de la cavité intervertébrale. Soit sous la forme d’une protrusion, soit sous la forme d’une hernie discale. Ces débordements exaspèrent encore davantage la situation en comprimant fréquemment une racine nerveuse, irritant le nerf sciatique. Misère !

Cela veut-il dire que vous devriez ouvrir vos lombaires et couper le morceau de disque qui pousse sur une racine nerveuse ? Uniquement en dernier recours ! En effet, vos disques vertébraux, même désséchés et perforés, restent très précieux. La raison est qu’il est tout à-fait possible de les régénérer, comme l’ont démontré des dizaines de tests cliniques. Découvrez comment.

Décompression Axiale

L’efficacité de la décompression axiale est validée par de nombreux tests cliniques

Traitement efficace de la colonne vertébrale

Le traitement efficace dont nous parlions plus haut s’appelle la décompression axiale. La décompression vertébrale axiale consiste en l’application d’une force d’étirement puissante appliquée sur la colonne vertébrale tout le long de son axe. Les nombreux tests cliniques qui ont évalué les effets de la décompression axiale sur toutes les pathologies lombaires et dorsales sont unanimes. Les résultats révèlent une efficacité à court et à long terme supérieure à 90% pour la résolution de pratiquement toutes les pathologies vertébrales.

La décompression vertébrale axiale résorbe les hernies ou protrusions en créant une force d’aspiration à partir du centre du disque vertébral, elle arrête et renverse les processus dégénératifs de discopathie, discarthrose ou pincement en amenant beaucoup de sang à l’intérieur des cavités intervertébrales, et elle rend progressivement aux vertèbres leur position correcte les unes par rapport aux autres, soulageant ainsi scolioses, lordoses, cyphoses et sténoses. La décompression axiale agit donc en tant que véritable régénérateur vertébral et soulage rapidement les douleurs en réduisant les forces de pression sur les racines nerveuses.

Une ancienne machine de décompression axiale américaine et le Nubax inventé en Australie

D’où ça vient ?

La décompression axiale est pratiquée aux Etats-Unis depuis les années 80 sur de grosses machines qui coûtent des dizaines de milliers de dollars. Ce mode de décompression vertébrale axiale était très incommode car il fallait se déplacer plusieurs fois par semaine en centre spécialisé. Ces machines très onéreuses n’ont jamais rencontré de succès en France car ces interventions n’ont jamais été remboursées par les mutuelles. En conséquence, les cabinets de kinésithérapie, ostéopathie ou chiropraxie n’ont jamais pu justifier de tels investissements.

Ces difficultés ont changé grâce à une invention australienne qui est en train de révolutionner la manière de pratiquer la décompression vertébrale axiale. Cette invention nommée le Nubax permet d’appliquer la force de décompression axiale grâce à un système de levier breveté qui utilise la force du poids du corps en la démultipliant et en l’appliquant à la colonne depuis les hanches jusqu’aux épaules.

Le Nubax a été lancé en France en octobre 2012 par notre société Bioloka SARL qui est l’importateur et distributeur européen de l’appareil. Le succès a été immédiat. Nous avons déjà aidé des milliers de français à soulager durablement leurs douleurs et à améliorer leur santé vertébrale avec le Nubax.

J’aimerais maintenant vous expliquer comment cet appareil fonctionne. J’ai écrit un livre à votre intention qui explique en détail tout ce qui pourrait vous intéresser sur cette pratique. Pour le recevoir, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Si vous préférez en apprendre davantage sur ce site, cliquez sur le bouton “En Savoir Plus”.

Le livre qui vous explique comment soulager votre colonne par la décompression :

  • Un moyen sûr de calmer rapidement la douleur
  • Les secrets de la décompression axiale : pourquoi est-ce si populaire aux Etats-Unis ?
  • La solution pour pratiquer la décompression sans dépenser des fortunes et en étant paresseux
  • Six modes d’action de la décompression axiale qui guérissent votre dos à court et à long terme
  • L’histoire intriguante d’une invention australienne qui transforme la pratique de la décompression vertébrale
  • Pourquoi le Nubax est-il plus efficace que les machines de décompression professionelles
  • Les découvertes étonnantes de dizaines de tests cliniques
  • Devez-vous vraiment faire entière confiance à la décompression axiale ?
  • Votre guide pour démarrer la décompression axiale de la meilleure manière

Cliquez sur le livre pour télécharger

François souffre de fortes douleurs au nerf sciatique gauche. Ses racines nerveuses sont comprimées.
Il s’apprête à faire son premier essai de l’appareil Nubax. Il place la ceinture de maintien au niveau de ses hanches et saisit les poignées en mettant ses épaules derrière les cale-épaules.

Il se laisse pencher vers l’avant, et le levier Nubax étire sa colonne. Ses racines nerveuses sont décomprimées en toute sécurité et ses disques vertébraux peuvent enfin respirer.

Grâce à une pratique régulière du Nubax trois minutes trois fois par jour , François ne souffre plus d’irritation du nerf sciatique. Son dos est maintenant plus souple et il profite d’une plus grande liberté de mouvement.

1. D’autre part, la décompression axiale provoquée par le Nubax lui a permis de donner de l’espace à ses disques vertébraux en ouvrant les cavités intervertébrales. .

2. L’ouverture des cavités intervertébrales a aspiré du sang tout autour des disques. Cet afflux de sang leur permet de se réhydrater et de cicatriser.

3. Après avoir soulagé ses douleurs en moins de trois semaines, il ne lui aura fallu que six mois pour réhydrater et régénérer ses disques vertébraux.

Comments Off on Nubax pour soulager la douleur de la colonne vertebrale

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés