Nerf coincé dans le dos : comment soulager ses effets ?

Un nerf bloqué ou coincé dans le dos entraîne de vives douleurs pouvant irradier dans les membres inférieurs, les bras, ou encore le cou. Sciatique, cruralgie ou névralgie cervico-brachiale, ces réactions inflammatoires névralgiques peuvent se révéler invalidantes au quotidien. Comment expliquer ces névralgies ? Quels moyens naturels peuvent aider à soulager les effets liés à cette pathologie ? Focus sur l’acupression.

L’origine des inflammations des nerfs du cou et des bras

Mauvaises postures, mouvements répétitifs ou inadaptés, port de charges lourdes, peuvent entraîner le blocage d’un nerf au niveau du dos, du cou ou encore des bras.

Un réseau nerveux complexe

Pour rappel, les nerfs sont des cordons composés de fibres nerveuses, assurant la transmission des messages moteurs entre le système nerveux central et l’ensemble des organes. Leur rôle est décisif. Le corps humain comprend 12 paires de nerfs crâniens directement reliés à l’encéphale et 31 nerfs spinaux rattachés à la moelle épinière. Le dos concentre le passage de nombre d’entre eux.

Sciatique : l’inflammation du nerf sciatique

Un nerf coincé dans le dos suite à un choc ou des gestes répétitifs suscite de vives douleurs. Le plus connu d’entre eux est certainement le nerf sciatique. Ce nerf sensitivo-moteur est le plus long et le plus gros de l’organisme. La sciatique est une douleur intense se déclenchant le long du trajet du nerf du même nom, le plus fréquemment en bas du dos ou au niveau de la fesse. Inflammatoire, cette douleur vive et lancinante irradie en général le long de la cuisse, du mollet et du pied. Dans la zone touchée, il est possible de ressentir des fourmillements ou une impression d’engourdissement. La sciatique peut aussi être associée à des douleurs lombaires, on parle alors de lombosciatique.

Cruralgie : pincement du nerf crural

Le nerf crural ou fémoral peut lui aussi subir un blocage ou un pincement, nommé cruralgie. Prenant naissance en bas de la colonne vertébrale, ce nerf sensitivo-moteur transite par la cuisse et la jambe. La compression du nerf crural se révèle très douloureuse. La hernie discale (saillie d’un disque intervertébral sortant de son logement) est identifiée comme la première cause de cruralgie.

Les névralgies des cervicales et du bras

Le pincement d’un nerf dorsal peut aussi survenir au niveau des vertèbres cervicales (le plus souvent la 6e, la 7e ou la 8e). L’inflammation d’un nerf à ce niveau est appelée névralgie cervico-brachiale.

Les causes de cette névralgie sont multiples :

  • Une hernie discale
  • De l’arthrose cervicale
  • Un déséquilibre hormonal
  • Un hématome
  • De mauvaises postures
  • Des exercices physiques intenses (jardinage, bricolage…)

Dans les cas les plus graves, ce type de névralgie devient invalidante et peut être à l’origine d’une incapacité partielle ou totale de travailler.
Le bras, le coude et les épaules peuvent aussi être affectés par le coincement d’un nerf. Parfois appelée la « sciatique du bras » en raison de la similitude des douleurs ressenties avec celles d’une sciatique, ce type de névralgie cervico-brachiale provoque des douleurs intenses, et parfois handicapantes. Là encore, les mauvaises postures et les mouvements répétitifs en sont souvent en cause.

Comment soulager un nerf coincé dans le dos ?

Que faire en cas de pincement d’un nerf ? Si le nerf bloqué est le nerf sciatique, un repos total au lit est déconseillé. Dans la mesure du possible, il est conseillé de se maintenir en mouvement, en poursuivant ses activités quotidiennes, même au ralenti. Globalement, il est indispensable de rester attentif à ses positions et postures, de manière à préserver son dos.

Le recours à des spécialistes

En cas de douleurs persistantes ou insupportables, il est indispensable de consulter un médecin généraliste. Et dans tous les cas, il est préférable de prendre un avis médical pour détecter d’éventuelles pathologies plus graves. Le professionnel de santé pourra prescrire des examens complémentaires (radio, scanner). Si la névralgie a pour origine une hernie discale, dans certains cas, une opération chirurgicale peut être envisagée.

Le médecin peut aussi orienter le patient vers un spécialiste comme un kinésithérapeute ou un ostéopathe. Ces praticiens utilisent la thérapie manuelle pour dissiper d’éventuels blocages et redonner toutes les capacités fonctionnelles au patient. Ils prodiguent également des conseils sur des étirements ou exercices physiques adaptés à réaliser en dehors des séances. Ces mouvements peuvent aider à débloquer le nerf, ou, a minima, favoriser un mieux-être.

Acupression et décompression axiale

Des solutions naturelles aident aussi à apaiser les douleurs liées à la névralgie. Certains appareils à utiliser chez soi peuvent avoir une action bénéfique. Élaboré en Australie, le Nubax est un appareil de décompression axiale, conçu pour supprimer l’écrasement des racines nerveuses et augmenter l’espace intervertébral. Autre technique intéressante pour soulager une sciatique ou autre névralgie : l’acupression. Héritée de la médecine traditionnelle chinoise, cette méthode consiste à stimuler des points d’énergie stratégiques pour rééquilibrer l’énergie vitale du corps. S’allonger sur un tapis d’acupression permet de profiter des bienfaits de ce procédé ancestral. Le contact avec les nombreux picots provoque une sécrétion d’endorphines, substance hormonale naturellement apaisante.


Sources :

Nerf définition [Futura Santé]
https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/biologie-nerf-13864/

Sciatique : comment la soulager ? [Santé Magazine]
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-des-os-et-des-articulations/mal-de-dos/sciatique-comment-la-soulager-170624

Garantie 30 jours satisfait ou remboursé
Service client basé au Luxembourg
450 000 français utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois sans frais dès 79€ d'achats
Paiements Sécurisés Paiements 100% sécurisés SSL