Lutter contre la fatigue chronique pour soulager son dos

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) ou encéphalomyélite myalgique (EM) est une maladie apparaissant de manière soudaine et perturbant le déroulement du quotidien du patient.


 

Le syndrome de fatigue chronique (SFC), qu’est-ce que c’est ?

L’encéphalomyélite myalgique (EM), ou appelée plus couramment syndrome de fatigue chronique (SFC) est une maladie considérée comme neurologique qui apparaît soudainement, entraînant une dégradation rapide et importante de la santé. Ce syndrome n’est ni contagieux et ni génétique.

Les causes et symptômes

Le premier symptôme du SFC est une fatigue intense, non expliquée, ressentie par le patient sur une durée de plus de six mois, malgré ses efforts pour se reposer.
Il est souvent accompagné de troubles du sommeil et de douleurs musculaires inexpliquées, comme des maux de tête violents et inhabituels. Le patient a alors des difficultés à effectuer ses tâches quotidiennes, dans le cadre de son travail ou chez lui.

Il peut également ressentir un sentiment de malaise global. L’encéphalomyélite myalgique peut également causer des troubles cognitifs et neurologiques. Cela peut entraîner un état de confusion, des difficultés à se concentrer et des pertes de mémoire sur le court terme ainsi que de l’hypersensibilité à la lumière et au bruit.

Ces symptômes sont souvent confondus à tort avec la dépression. Tout particulièrement lorsque la personne est stressée physiquement et/ou psychologiquement.
Fatigue chronique et dépression peuvent souvent être confondues. En effet, dans les deux cas, le patient ressent une fatigue intense et s’épuise rapidement en accomplissant des tâches quelconques. Un sentiment de frustration et une irritabilité peuvent se mettre en place. Mais dans le cas de la fatigue chronique, le patient ne perd pas sa joie de vivre ni son appétit.

Fatigue chronique : que faire ?

Que faire en cas de fatigue chronique ? Tout d’abord, il est important de consulter votre médecin traitant. Cette maladie tend à disparaître au bout de plusieurs mois (jusqu’à 5 ans dans les cas les plus forts).
Tant que les symptômes persistent, il est important d’avoir une très bonne hygiène de vie. Adoptez une alimentation équilibrée, hydratez-vous tout au long de la journée et mangez à heures régulières. Vous pouvez aussi vous aménager des moments de repos tout au long de la journée. Le yoga, la sophrologie ou encore la méditation sont d’excellentes alternatives qui vous aideront à vous relaxer et à vous reposer.Pour favoriser l’endormissement le soir, il est nécessaire d’adopter une routine pour préparer votre corps : mangez léger, puis tamisez les lumières, éteignez vos écrans et lisez un livre, par exemple. Il est également important que vous vous couchiez à heures fixes.
Vous pouvez aussi vous accorder une pause détente sur un tapis d’acupression. Les stimulateurs présents sur ce tapis permettent d’envoyer des milliers de stimulations intenses dans votre système nerveux. Vos tensions nerveuses sont alors évacuées rapidement, ce qui a pour effet de détendre en profondeur vos muscles et vos nerfs et d’atteindre un état de relaxation profond.Autre point bénéfique, les stimulateurs présents sur les tapis d’acupression agissent sur votre corps en déclenchant la production d’endorphine, une hormone naturelle favorisant le sommeil. Pour un effet efficace et rapide, il est conseillé d’utiliser le tapis d’acupression lors de séances quotidiennes de dix minutes matin et soir.
Ceci vous permettra également de réduire sensiblement les douleurs musculaires ressenties en cas de SFC.

Pour avoir plus d’informations sur le tapis Champ de fleurs , cliquez ICI 

 

fc
gc

Laisser une réponse