Débord discal : définition et traitement

Un débord discal signifie que le disque intervertébral sort de son logement, « débordant » quelque peu de son emplacement habituel. Le stade le plus évolué de ce phénomène bien particulier est appelé la hernie discale. Discopathie dégénérative ou protusive : plusieurs maladies peuvent affecter ces disques si précieux protégeant les vertèbres. Comment identifier un débord discal ? Quelles méthodes peuvent aider à soulager les effets liés à cette pathologie ?

Qu’est-ce que le débord discal ?

La colonne vertébrale est composée de 33 vertèbres, dont 24 sont mobiles. Chaque vertèbre est séparée par un disque de cartilage, appelé disque intervertébral (DIV). Ce disque comprend un noyau gélatineux au centre entouré d’un anneau fibreux. Ces disques jouent un rôle « tampon » stratégique entre les vertèbres. Ils absorbent les chocs et protègent les articulations contre la friction. Des chocs violents, des traumatismes ou simplement avec l’âge, ces disques intervertébraux peuvent s’user et perdre de leur élasticité. Un débord discal – aussi appelé protrusion discale - qualifie un phénomène de débordement d’un disque en dehors de son logement. Il peut être causé par un écrasement du disque suite à un choc violent.

Un débord discal circonférentiel désigne un débordement tout autour de la vertèbre. Cette saillie du disque intervertébral peut affecter chacune des vertèbres mobiles. Le débord discal L5 S1, situé à la charnière lombo-sacrée, est fréquemment observé.

Quels sont les symptômes d’un débord discal ?

Le patient concerné par un débord discal peut ressentir un mal de dos invalidant, à cause de douleurs au niveau des ligaments situés dans la zone concernée. La douleur peut irradier aux membres inférieurs, notamment au niveau des cuisses. Dans certains cas, une légère perte de mobilité dorsale peut être observée, certains mouvements se révélant difficiles.

En fonction de l’importance du débord discal et de sa configuration (en avant, en arrière, sur les côtés, de manière circonférentielle), le débord discal peut susciter des symptômes différents. La saillie du disque peut entraîner un basculement des vertèbres ou une tension dorsale douloureuse. Au stade plus avancé, le disque peut comprimer la racine nerveuse située dans le canal vertébral, les médecins parlent alors de hernie discale. La zone située au niveau du disque touché s’avère sensible et peut aussi occasionner une sciatique.

Quel est le traitement adapté au débord discal ?

Le traitement d’un débord discal dépend de l’importance de la saillie du disque et des douleurs éventuelles ressenties par le patient. Pour affiner le diagnostic, le passage d’un examen radiographique est nécessaire. En fonction des douleurs ressenties, le médecin peut envisager un traitement médicamenteux adapté.

Parallèlement au protocole de soin préconisé par les médecins, il existe des méthodes naturelles pouvant procurer un mieux-être. Ainsi, l’acupression est une technique issue de la médecine traditionnelle chinoise, consistant à exercer des pressions sur des points stratégiques des méridiens. Ce procédé ancestral entraîne une sécrétion et une libération importante d’endorphines, hormone apaisante naturelle. La circulation sanguine est stimulée, les tensions dénouées, le dos plus apaisé. L’utilisation d’un tapis d’acupression Champ de Fleurs permet de profiter chez soi des bienfaits de cette technique. Le pack Champ de Fleurs comprenant le tapis et le coussin est idéal pour une expérience optimale.

Pour les personnes souffrant de maux de dos, rester longtemps en position assise peut être une source d’inconfort et de douleur. Ainsi, les longs trajets en voiture peuvent se transformer en véritable calvaire. Le Freedom Lub est un coussin lombaire portatif à placer sur votre siège. Il est spécialement conçu pour améliorer la posture de la colonne vertébrale. Son usage est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de hernie discale.

Maladies et pathologies des disques intervertébraux

Du fait du vieillissement ou suite à des traumatismes, les disques intervertébraux peuvent se détériorer. Ces maillons indispensables à la mobilité de la colonne vertébrale peuvent aussi être affectés par différentes pathologies.

Ainsi, le débord discal est à différencier du pincement discal. Il s’agit dans ce cas d’une perte de hauteur du disque intervertébral. L’espace entre les disques se réduit, ce qui peut causer à terme une pression sur les nerfs et les ligaments. Le pincement discal ou le tassement discal peut constituer l’un des symptômes d’une discopathie dégénérative. Ce terme médical désigne le processus de détérioration d’un disque intervertébral. Au fil du temps, celui-ci se rigidifie, se dessèche et se tasse. Le disque subit un vieillissement prématuré. Ce type de discopathie peut être asymptomatique ou à l’inverse occasionner d’intenses douleurs.

Forme de discopathie dégénérative, la discopathie protrusive induit des hernies discales. Le facteur de risque est principalement l’âge, mais les personnes exposées à des chocs répétés de la colonne (dus à l’activité professionnelle par exemple) sont plus sujettes à la dégénérescence des disques.

Garantie 30 jours satisfait ou remboursé
Service client basé au Luxembourg
450 000 français utilisent nos solutions
Paiement sécurisé en 3 fois sans frais dès 79€ d'achats
Paiements Sécurisés Paiements 100% sécurisés SSL