Soin de l'Arthrose

Soulager l’arthrose

 

Qu’est-ce que l’arthrose?

25 Soulager l'arthroseL’arthrose est une maladie dégénérative du cartilage des articulations. Le cartilage est un tissu conjonctif très résistant qui tapisse les extrémités osseuses afin de les protéger contre la friction, facilitant ainsi le mouvement de l’articulation. Avec l’âge, ou suite à un traumatisme, ce cartilage s’use et expose ainsi les diverses structures de l’articulation à la friction. L’arthrose apparaît généralement vers la soixantaine; la majorité des personnes de plus de 80 ans en sont atteintes. Toutefois, les plus jeunes peuvent en souffrir dès la trentaine, particulièrement s’ils sont obèses, qu’ils exercent un sport à risques ou qu’ils effectuent des mouvements répétitifs.

Bien que très fréquente, l’arthrose occasionne souvent des douleurs et des raideurs qui peuvent être gênantes au quotidien. La douleur se manifeste normalement avec l’utilisation de l’articulation atteinte. C’est d’ailleurs pourquoi les gens sont souvent peu enclins à bouger leurs articulations atteintes par l’arthrose. Pourtant, il s’agit de l’une des meilleures façons de soulager la douleur reliée à l’arthrose. Voici donc quelques pistes permettant de mieux comprendre comment soulager l’arthrose.

 

Soulager l’arthrose par l’exercice

Le cartilage à l’intérieur des articulations n’est ni innervé, ni vascularisé. Il est nourri par le liquide qui baigne l’articulation. Lorsque ce liquide n’est pas suffisamment alimenté en oxygène et en nutriments, la dégénérescence du cartilage est accélérée. L’activité physique permet d’augmenter la circulation sanguine au niveau des articulations et des muscles, ce qui permet de nourrir le cartilage et renforcer les structures environnantes (tendons, muscles et autres).

Ainsi, des exercices légers impliquant l’articulation touchée permettent de réduire la douleur et la raideur associées à l’arthrose. Si la douleur est trop importante, il est possible de faire plusieurs petites séances d’exercice au cours de la journée. Il est important de pratiquer des étirements et des échauffements avant toute activité physique afin de préparer les muscles et les articulations. La natation est l’une des activités les plus profitables en cas d’arthrose; en effet, l’eau contribue à supporter le poids du corps, réduisant la pression sur les articulations. Ceci a comme effet de réduire la douleur ressentie lors de l’activité. La marche, le yoga, le ski de fond et le cyclisme sont également des activités bénéfiques pour les personnes souffrant d’arthrose.

L’exercice comprend un autre avantage directement lié au soulagement de la douleur : la libération d’endorphines. Comme le suggèrent leur nom, les endorphines sont des antidouleurs naturels rappelant les opioïdes (dérivés de morphine). Cette hormone est libérée par l’hypophyse et l’hypothalamus lors de périodes de stress ou à la suite d’une séance d’exercice. Les activités d’endurance comme la natation, le jogging léger et le vélo sont particulièrement utiles pour profiter des avantages que procurent les endorphines, à condition que celles-ci soient pratiquées pendant au moins 30 minutes à la fois.

La physiothérapie ou la kinésithérapie sont des formes de « thérapie par le mouvement », c’est-à-dire qu’elles utilisent des exercices actifs et passifs afin de maintenir la capacité de mouvement des articulations et des muscles. Elles peuvent être très utiles dans les cas d’arthrose, particulièrement lorsque les exercices sont adaptés au type de limitations imposées par la maladie. Ces spécialités ont parfois recours aux traitements de chaleur et de froid afin de stimuler le flux sanguin et réduire la douleur.

La perte de poids et le style de vie

Un surplus de poids peut souvent être attribué au développement de l’arthrose dans les articulations du genou, de la hanche et de la colonne. Ces articulations supportent le poids du corps et sont particulièrement sollicitées lorsque le poids dépasse la normale. Il est recommandé de perdre quelques kilos si l’on souffre d’arthrose et que l’on est en surpoids. Par définition, un surpoids correspond à un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25,0. Une perte de poids, même modeste, permet de réduire la pression exercée sur les articulations, contribuant non seulement à soulager la douleur mais également à réduire la progression de la maladie. De l’exercice physique régulier ainsi qu’une alimentation équilibrée sont la clé d’une perte de poids saine.

Arrêter de fumer peut avoir des effets positifs sur les douleurs d’arthrose. Plusieurs études démontrent que le tabagisme inhibe la microcirculation sanguine au niveau des tissus et aggrave l’arthrose. Une dégénérescence plus marquée du cartilage ainsi que l’augmentation des douleurs ont été liées au tabagisme. L’arrêt du tabagisme comporte des dizaines d’effets positifs, incluant la diminution des douleurs chroniques.

Soulager l’arthrose par la médication

Le médicament de choix pour soulager l’arthrose est l’acétaminophène. Comme il comporte relativement peu d’effets secondaires, il peut être utilisé régulièrement afin de prévenir et soulager les douleurs d’arthrose. Lorsque l’acétaminophène ne suffit pas, un narcotique est parfois ajouté au traitement, particulièrement lors d’exacerbations. Des anti-inflammatoires peuvent également contribuer au soulagement de la douleur ainsi qu’à la diminution de l’inflammation causée par le frottement des os de l’articulation ou du pincement d’un nerf.

Soulager l’arthrose par les produits naturels

La glucosamine et la chondroïtine sont deux des produits naturels les plus utilisés contre l’arthrose. En effet, ces produits auraient comme effet de ralentir la destruction du cartilage et contribuer à sa réparation. Toutefois, les études portant sur ces deux produits sont toujours très controversées. Certaines concluent à un effet bénéfique modeste sur l’arthrose légère, tandis que d’autres études affirment que ces produits ne comportent aucun avantage dans la prévention et le traitement de l’arthrose. Malgré cela, certaines personnes ont remarqué une amélioration marquée de leurs symptômes suite à la prise de glucosamine et/ou de chondroïtine. L’utilisation de ces produits naturels demeure donc une décision personnelle, selon ses croyances et ses expériences.

Soulager l’arthrose par la médecine alternative

Certaines personnes ont obtenu d’excellents résultats avec l’homéopathie, la phytothérapie, l’acupuncture, les cures thermales et autres méthodes de médecine alternative. Bien que ces méthodes ne puissent pas être recommandées par la médecine traditionnelle en raison du manque d’études scientifiques à leur sujet, il s’agit tout de même d’options à explorer pour les personnes recherchant le soulagement de leurs douleurs d’arthrose de façon naturelle.

Les méthodes plus invasives : les injections

Dans certains cas, l’arthrose n’est pas soulagée par la prise de médicaments ni par l’exercice. Avant de procéder à une chirurgie, certaines options de traitement permettent de soulager la douleur pendant plusieurs semaines grâce à une injection locale. Par exemple, l’injection d’un anti-inflammatoire puissant comme la cortisone permet de contrôler l’inflammation directement au site de la douleur. Une autre alternative est l’injection d’acide hyaluronique directement dans l’articulation. En effet, les articulations atteintes par l’arthrose manquent souvent de cet acide dans le liquide synovial. Son rôle consiste à réduire le frottement entre les extrémités osseuses. Cette intervention a généralement comme effet de soulager la douleur et la progression de la maladie pendant environ un an.

Le dernier recours : la chirurgie

Lorsque les autres options de traitement ne produisent pas de résultats satisfaisants, la chirurgie peut être envisagée. Les options chirurgicales peuvent être minimalement invasives ou encore nécessiter le remplacement total de l’articulation par une prothèse. Parmi les chirurgies dites « mini invasives », on retrouve l’arthroscopie, qui permet de retirer des débris d’os et de cartilages pouvant contribuer à l’inflammation. Lorsque l’articulation est complètement détruite et que la personne est assez âgée (60 à 70 ans), la pose d’une articulation artificielle devient donc une option intéressante. Il s’agit fréquemment du genou, de la hanche et du pouce. Dans la plupart des cas, cette intervention met un terme aux souffrances atroces reliées à l’arthrose sévère. Elle comporte toutefois une multitude de risques et n’est pas indiquée pour tous.

Un programme complet pour soulager l’arthrose

Il est plutôt rare qu’une seule option de traitement suffise pour soulager l’arthrose. Il est en fait préférable d’avoir recours à plusieurs techniques afin d’attaquer la douleur sous divers angles. Ainsi, un programme complet de lutte contre la douleur reliée à l’arthrose inclut normalement des médicaments ainsi qu’au moins une forme d’exercice. La natation ou la marche peuvent être combinées aux exercices suggérés par la physiothérapeute. L’ajout d’un médicament renforce les effets antidouleur de l’exercice et permet d’accomplir ceux-ci plus facilement. Des stratégies de perte de poids peuvent être mises en place si nécessaires. À ce traitement de base peuvent s’ajouter des manipulations chiropratiques, des thérapies alternatives ou des injections. Bien qu’elles ne soulagent pas directement la douleur, la réduction du stress et la pratique d’une activité de relaxation (yoga, méditation) peuvent toutefois contribuer à la rendre tolérable.

 

fc
gc

Comments Off on Soulager l’arthrose

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés