Soin de l'Arthrose

La crise d’arthrose

 
26 La crise d'arthrosePlusieurs personnes atteintes d’arthrose sont également aux prises avec de douloureuses poussées inflammatoires de la maladie. L’arthrose est une maladie chronique et dégénérative du cartilage des articulations. Elle évolue différemment d’une personne à l’autre; chez certains, elle survient graduellement sur plusieurs dizaines d’années alors que chez d’autres, la destruction du cartilage s’effectue en un an ou deux. Dans le scénario le plus fréquent, la dégénérescence se produit à plus long terme mais elle est ponctuée de crises ou de poussées inflammatoires aiguës durant lesquelles s’accélèrent les dommages au cartilage.

Les douleurs d’arthroses sont généralement mécaniques, c’est-à-dire causées par la déformation et le frottement des structures de l’articulation. Elles sont plus importantes le matin au lever et disparaissent après environ 30 minutes pour réapparaître lorsque l’articulation est sollicitée. Dans les périodes de crise d’arthrose, la douleur devient plutôt inflammatoire et s’accompagne parfois d’autres signes d’inflammation tels qu’un gonflement de la région affectée, de la rougeur et de la chaleur. La douleur inflammatoire n’est pas soulagée par le repos. Elle survient donc autant la nuit que le jour, sans égard à l’usage de l’articulation.

Pourquoi les poussées inflammatoires?

Le frottement occasionné par la destruction du cartilage cause l’accumulation de minuscules particules d’os et de tissus à l’intérieur de l’articulation. Ces débris sont considérés comme des corps étrangers; afin de les combattre, il arrive que la membrane synoviale entourant l’articulation s’enflamme. Une fois l’inflammation installée, elle peut être difficile à calmer puisque les chondrocytes (cellules du cartilage) fabriquent des médiateurs d’inflammation en réponse. Cette activité inflammatoire accélère la destruction du cartilage et occasionne des douleurs aiguës et intenses. Les crises inflammatoires, très douloureuses, durent de quelques jours à quelques semaines.

Certaines formes d’arthrose, notamment l’arthrose de la colonne vertébrale, causent une déformation des articulations lorsque les vertèbres glissent les unes sur les autres. Il arrive souvent que ce mouvement anormal des vertèbres dont les disques protecteurs ont été détruits par l’arthrose pince une racine nerveuse, créant ainsi inflammation et douleur irradiant le long du nerf.

 

Que faire en cas de crise d’arthrose?

En cas de douloureuse poussée d’arthrose, il est important de consulter un professionnel de la santé afin d’obtenir des conseils. En effet, comme la destruction du cartilage s’accélère pendant les crises d’arthrose, un traitement permettant de réduire la réaction inflammatoire pourrait contribuer à ralentir l’évolution de la maladie. Le médecin utilise des radiographies afin de déterminer l’origine inflammatoire de la douleur, ce qui lui permet d’ajuster le traitement en conséquence.

L’inflammation d’une articulation peut être soulagée par des anti-inflammatoires par voie orale ou par injection. L’inflammation légère répond généralement bien à l’ibuprofène ou au naproxène. Dans les cas plus graves, l’injection d’un dérivé de cortisone directement dans l’articulation aide à réduire l’inflammation locale. Cette technique est connue sous le nom d’infiltration; sa durée thérapeutique est normalement de quelques semaines à quelques mois.

Chez soi, on peut également soulager la douleur inflammatoire à l’aide d’un traitement de froid. Il ne faut jamais utiliser de chaleur en présence d’inflammation. Ceci aurait pour effet de l’aggraver. Au contraire, l’application d’une compresse froide ou d’un sac de légumes congelés enveloppé de quelques serviettes permet de réduire le flux sanguin affluant au site de l’inflammation et ralentit la production d’enzymes inflammatoires. Le froid a également un effet anesthésiant au niveau des tissus entourant l’articulation enflammée. La compresse peut être laissée en place pendant 10 à 15 minutes chaque 3 ou 4 heures. Une traitement de froid régulier pourrait diminuer la durée totale de la crise d’arthrose.

Il est déconseillé de masser les sites atteints par l’inflammation. Toutefois, certaines pommades peuvent aider à réduire la douleur lorsqu’appliquées doucement et sans massage intensif. Le gel de type « Deep Cold » est un gel mentholé dont l’action rafraîchissante est d’autant plus accentuée lorsqu’il est conservé au réfrigérateur. L’application régulière de ce médicament reproduit sensiblement les mêmes effets que les compresses froides, mais de façon plus pratique. Les gels anti-inflammatoires, par exemple le Voltaren (diclofénac), sont souvent très efficaces dans la gestion de l’inflammation localisée causée par une poussée d’arthrose.

fc
gc

Comments Off on La crise d’arthrose

Les Maux de Dos .com est une enseigne de Bioloka SARL © Tous droits réservés